Manuvie libère 1,2G$ qu'elle prévoit utiliser pour racheter des actions

Publié le 11/12/2023 à 11:59, mis à jour le 11/12/2023 à 15:55

Manuvie libère 1,2G$ qu'elle prévoit utiliser pour racheter des actions

Publié le 11/12/2023 à 11:59, mis à jour le 11/12/2023 à 15:55

Par La Presse Canadienne

Manuvie affirme que l’opération devrait libérer 1,2G$ de capital qu’elle prévoit retourner aux actionnaires par des rachats d’actions. (Photo: La Presse Canadienne)

La Financière Manuvie a signé un accord de réassurance avec Global Atlantic. L'assureur estime que l'entente lui permettra de libérer 1,2 milliard de dollars (G$) en capital qu'il prévoit utiliser pour racheter des actions. 

L'assureur, basé à Toronto, affirme qu'il réassure 13G$ de réserves auprès de Global Atlantic et de ses partenaires. De cette somme, 6G$ sont liés aux réserves pour soins de longue durée. Il s'agit du troisième accord entre Manuvie et Global Atlantic.

Manuvie affirme que l'opération devrait libérer 1,2G$ de capital qu'elle prévoit retourner aux actionnaires par des rachats d'actions.

L'accord sur les réserves pour soins de longue durée est notable, car il s'agit d'un segment plus risqué sur lequel Manuvie tente de conclure une entente depuis un certain temps.

«Nous pensons que l'entente marque une étape importante dans l'établissement d'un marché actif de la réassurance de soins de longue durée», a dit le président et chef de la direction de Manuvie, Roy Gori, lors d'une conférence téléphonique avec des analystes financiers. 

Manuvie a déclaré avoir cédé 270 millions de dollars sur les réserves de soin longue durée, tandis que le reste des réserves a été constitué à sa pleine valeur.

Roy Gori a qualifié l'accord de jalon majeur pour l'entreprise, car il remodèle son portefeuille, réduit les risques et crée de la valeur pour les actionnaires.

L'analyste de la Banque Scotia, Meny Grauman, croit que l'accord marque un «pas de géant» pour améliorer l'opinion des investisseurs autour des réserves pour les soins de longue durée, en établissant une bonne base de valorisation pour de telles transactions.

Manuvie affirme avoir reçu l'approbation du Bureau du surintendant des institutions financières (BSIF) pour racheter jusqu'à environ 2,8% de ses actions ordinaires en circulation à partir de février.

Le plan de rachat d'actions demeure sujet à l'approbation de la Bourse de Toronto.

 

 

Sur le même sujet

Trois erreurs à éviter en matière de REER

Mis à jour le 20/02/2024 | Morningstar

Minimisez les impôts et maximisez les rendements.

Investissement 101: les bases pour faire fructifier son argent

Mis à jour le 20/02/2024 | La Presse Canadienne

«J'ai vu trop de gens travailler dur juste pour épargner leur argent "sous le matelas" ou dans un compte d'épargne.»

À la une

Reprise de l’activité immobilière: la baisse des taux ne sera pas suffisante à elle seule

Mis à jour à 17:56 | Charles Poulin

Le terrain de jeu est extrêmement complexe à l’heure actuelle.

Bourse: Wall Street conclut en ordre dispersé après les minutes de la Fed et avant Nvidia

Mis à jour à 17:08 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en baisse de 45 points.

À surveiller: Loblaw, Redevances aurifères Osisko et Salesforce

Que faire avec les titres de Loblaw, Redevances aurifères Osisko et Salesforce? Voici des recommandations d’analystes.