Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

L’insolvabilité à un creux en 20 ans au Canada

La Presse Canadienne|Mis à jour le 16 avril 2024

L’insolvabilité à un creux en 20 ans au Canada

(Photo: 123RF)

 Les dépôts de dossiers d’insolvabilité au Canada ont reculé à un creux de 20 ans l’année dernière, le soutien financier du gouvernement ayant contrebalancé le choc et l’incertitude économique attribuables à la pandémie de COVID-19. 

Selon le Bureau du surintendant des faillites, l’année 2020 a vu 99 244 dossiers d’insolvabilité de consommateurs et d’entreprises en 2020, un nombre en baisse de près de 30 % par rapport à l’année précédente. 

Le total de dossiers d’insolvabilité a chuté de près de 40 % par rapport au sommet de 2009, ceux des consommateurs ayant baissé de 30 % par rapport à 2019 pour atteindre un creux de 18 ans. 

Les dépôts de dossiers de consommateurs ont diminué de 33,5 % au quatrième trimestre de 2020. 

Toutes les provinces ont enregistré une baisse des dépôts de dossiers de consommateurs en 2020, l’Île-du-Prince-Édouard en tête avec une baisse de 43,1 %, tandis que le Manitoba a enregistré la plus faible baisse, soit 19,7 %. 

Les dossiers d’insolvabilité d’entreprises ont chuté de 24 % pour atteindre leur plus bas niveau depuis 1987, année où ces données ont commencé à être compilées. 

Les secteurs des arts, des spectacles et des loisirs, ainsi que celui de la gestion de sociétés et d’entreprises, ont enregistré la plus forte augmentation des dossiers d’insolvabilité, tandis que ceux de la construction et de la fabrication ont enregistré les baisses les plus importantes. 

« Ces creux historiques des dépôts de dossiers d’insolvabilité montrent que les programmes d’aide gouvernementale ont permis à de nombreux particuliers et entreprises de rester à flot malgré les difficultés financières importantes causées par la pandémie », le président du conseil de l’Association canadienne des professionnels de l’insolvabilité et de la réorganisation (ACPIR), Mark Rosen. 

« Ce que nous ne pouvons pas encore voir dans les données sur l’insolvabilité, c’est comment les choses vont évoluer lorsque (l’aide prendra fin). »