Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

L’inflation est plus forte que la Banque du Canada l’avait prévu

La Presse Canadienne|Mis à jour le 16 avril 2024

L’inflation est plus forte que la Banque du Canada l’avait prévu

La prochaine annonce de la banque centrale sur son taux d’intérêt directeur est prévue pour le 13 avril. (Photo: La Presse Canadienne)

L’invasion russe de l’Ukraine a accentué les pressions inflationnistes dans le monde et au Canada, a souligné vendredi une responsable de la Banque du Canada.

Dans un discours en vidéoconférence destiné à la Banque fédérale de réserve de San Francisco, la sous-gouverneure de la banque centrale Sharon Kozicki a indiqué que l’inflation à court terme devrait être plus forte que l’institution ne l’avait prévu en janvier en raison de la hausse des prix du pétrole et d’autres matières premières.

Selon Sharon Kozicki, les larges pressions sur les prix sont une inquiétude clé pour la Banque du Canada. Environ les deux tiers des composantes de l’indice des prix à la consommation montrent désormais une inflation d’au moins 3,0%.

La prochaine annonce de la banque centrale sur son taux d’intérêt directeur est prévue pour le 13 avril. Elle profitera de cette annonce pour faire une mise à jour de ses prévisions économiques trimestrielles.

La Banque du Canada a haussé son taux directeur d’un quart de point de pourcentage plus tôt en mars, pour le porter à 0,50%, afin de lutter contre l’inflation. D’autres hausses de taux seront requises pour ramener l’inflation, qui est à un sommet de trois décennies, sous contrôle.

L’inflation annuelle a atteint 5,7% en février, a indiqué Statistique Canada, après s’être établie à 5,1% en janvier.