Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

Les plus aisés devraient faire don de leur 500$, estime le PQ

La Presse Canadienne|Mis à jour le 16 avril 2024

Les plus aisés devraient faire don de leur 500$, estime le PQ

Le chef du PQ, Paul St-Pierre Plamondon, a dit trouver «indécent» de verser «plus d’un milliard auprès de groupes qui n’ont pas de difficultés à boucler leur budget, alors que d’autres ont de la misère à trouver un toit». (Photo: La Presse Canadienne)

BUDGET DU QUÉBEC. Les Québécois mieux nantis pour qui le 500 $ du gouvernement est peut-être moins utile devraient le remettre à une œuvre de charité, croit le Parti québécois (PQ). 

Mercredi, le chef du PQ, Paul St-Pierre Plamondon, et son leader parlementaire, Martin Ouellet, y sont allés de cette suggestion en point de presse à l’Assemblée nationale.

M. Ouellet a déclaré que c’était le «geste de solidarité» à poser, dans le contexte où les banques alimentaires et les groupes communautaires sont toujours sous pression.

À ses côtés, M. St-Pierre Plamondon a dit trouver «indécent» de verser «plus d’un milliard auprès de groupes qui n’ont pas de difficultés à boucler leur budget, alors que d’autres ont de la misère à trouver un toit».

Le député Sol Zanetti, de Québec solidaire, a déclaré que c’était un «scandale» si des élus de l’Assemblée nationale venaient à recevoir un chèque de 500 $.

Calculant qu’il y aurait lui-même droit, il a promis de remettre l’argent aux banques alimentaires de sa circonscription de Jean-Lesage, à Québec.

La cheffe libérale Dominique Anglade a pour sa part affirmé qu’elle n’était pas «paternaliste» et qu’elle allait «laisser les gens décider par eux-mêmes, selon leurs besoins, ce qu’ils veulent faire».

«Une chose est claire, par contre: le gouvernement aurait pu faire le choix de cibler davantage pour aider des gens qui sont davantage dans le besoin», a-t-elle déclaré.