Le REM publiera des alertes par texto d'ici «quelques semaines»

Publié le 08/12/2023 à 13:26

Le REM publiera des alertes par texto d'ici «quelques semaines»

Publié le 08/12/2023 à 13:26

Par La Presse Canadienne

Pour le moment, le REM utilise son site web et la plateforme X pour communiquer avec ses usagers. (Photo: La Presse Canadienne)

D’ici «quelques semaines », les usagers du Réseau express métropolitain (REM) pourraient recevoir une alerte par texto pour les prévenir lors d’une interruption de service. 

«Il faut que les gens puissent recevoir un SMS s'ils ont un problème, a dit le président et chef de la direction de CDPQ Infra, Jean-Marc Arbaud, lors d’une conférence de presse, vendredi, visant à discuter de la préparation de l’équipe du REM aux conditions hivernales. Même si ça arrive très rarement, c'est rassurant de savoir que s'il y a un problème, je (l’usager) vais le savoir.» 

Pour le moment, le REM utilise son site web et la plateforme X pour communiquer avec ses usagers. Son équipe avait été critiquée pour la communication déficiente lors de période d’interruption de service. 

Le vice-président principal pour les grands projets et les services d’ingénierie d’AtkinsRéalis, Marc Boucher, a reconnu qu’il y avait eu des problèmes en ce qui concerne la qualité du message et la rapidité à laquelle il est livré. 

Il a souligné que les équipes du poste de contrôle devaient évaluer la situation et prendre des décisions avant de communiquer avec les usagers. Avec le temps, les équipes sauront plus rapidement la marche à suivre, selon le problème. «L’expérience de ces gens-là va avec le temps s'améliorer.»

 

Par Stéphane Rolland, La Presse Canadienne

Sur le même sujet

À la une

Reprise de l’activité immobilière: la baisse des taux ne sera pas suffisante à elle seule

Mis à jour à 17:56 | Charles Poulin

Le terrain de jeu est extrêmement complexe à l’heure actuelle.

Bourse: Wall Street conclut en ordre dispersé après les minutes de la Fed et avant Nvidia

Mis à jour à 17:08 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en baisse de 45 points.

À surveiller: Loblaw, Redevances aurifères Osisko et Salesforce

Que faire avec les titres de Loblaw, Redevances aurifères Osisko et Salesforce? Voici des recommandations d’analystes.