Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

Le prix moyen demandé pour un logement était de 2193$ en février

La Presse Canadienne|Mis à jour le 16 avril 2024

Le prix moyen demandé pour un logement était de 2193$ en février

Le Québec a enregistré une croissance annuelle en février de 9%, avec un loyer total moyen demandé de 1981$. (Photo: La Presse Canadienne)

Un nouveau rapport indique que le prix moyen demandé pour un logement locatif au Canada était de 2193$ par mois en février, ce qui représente une hausse de 10,5% d’une année à l’autre et la croissance annuelle la plus rapide depuis septembre 2023.

Les données publiées lundi par Rentals.ca et Urbanation, qui analyse les inscriptions mensuelles du réseau du premier, montrent que le coût mensuel moyen d’une unité d’une chambre en février était de 1920$, en hausse de 12,9% par rapport au même mois en 2023. Le prix moyen d’un appartement de deux chambres était de 2293$, en hausse de 11,3%.

Par rapport à il y a deux ans, juste avant le début des hausses des taux d’intérêt par la Banque du Canada, le rapport indique que les loyers demandés au Canada ont augmenté globalement de 21%, soit une moyenne de 384$ par mois.

Légèrement en deçà de la progression nationale, le Québec a enregistré une croissance annuelle en février de 9%, avec un loyer total moyen demandé de 1981$ — soit un prix moyen de 1687$ pour une chambre et de 2173$ pour deux chambres.

L’Alberta a maintenu son statut de province où les loyers augmentent le plus rapidement, avec des prix demandés moyens totaux en hausse de 20% d’une année à l’autre le mois dernier pour atteindre 1708$.

La Colombie-Britannique et l’Ontario ont affiché la croissance la plus lente en février, avec des augmentations annuelles de 1,3% et de 1%, respectivement. Mais ces provinces restent les plus chères du Canada pour les locataires, avec un loyer total moyen demandé de 2481$ en Colombie-Britannique et 2431$ en Ontario.

Sur le plan municipal, les plus grandes villes de ces deux provinces demeurent également celles où la vie est la plus chère au Canada pour les locataires. Le prix moyen demandé pour un logement d’une chambre à Vancouver le mois dernier était de 2653$, en baisse de 1,1% par rapport au mois précédent, mais toujours 0,5% de plus qu’en février 2023.

À Toronto, les propriétaires inscrivaient des logements d’une chambre à coucher pour 2495$ en moyenne, en baisse de 0,6% d’un mois à l’autre et de 0,2% par rapport à l’année dernière.

À Montréal, la croissance annuelle des loyers des appartements s’est accélérée, passant d’un rythme annuel de 9,5% en janvier à un rythme annuel de 10,1% en février, ce qui porte les loyers demandés à une moyenne de 2034$ pour les appartements construits à cet effet et les appartements en copropriété.

Parmi les 25 principaux marchés de petite et moyenne taille en ce qui a trait à la croissance annuelle des loyers en février, sept étaient situés au Québec, six en Alberta, cinq en Colombie-Britannique, trois en Ontario et deux en Saskatchewan. La ville où les loyers ont augmenté le plus rapidement au Québec a été Pointe-Claire, à 27,9%.

Les appartements locatifs traditionnels construits à cet effet ont affiché la croissance des prix la plus rapide d’une année à l’autre en février au pays, avec une augmentation de 14,4%, les loyers s’établissant en moyenne à 2110$. Les locations de copropriétés, avec un loyer moyen de 2372$, et les appartements dans des maisons, à 2347$, ont connu une croissance annuelle plus lente de 5% et 5,3%, respectivement.

Le rapport a également souligné une augmentation des annonces de colocations le mois dernier. Il indique que le nombre d’inscriptions de logements partagés dans les quatre plus grandes provinces du Canada a augmenté de 72% en février par rapport à l’année dernière.

 

Inscrivez-vous gratuitement aux infolettres de Les Affaires et suivez l’actualité économique et financière au Québec et à l’international, directement livrée dans votre boîte courriel.

Avec nos trois infolettres quotidiennes, envoyées le matin, le midi et le soir, restez au fait des soubresauts de la Bourse, des nouvelles du jour et retrouvez les billets d’opinion de nos experts invités qui soulèvent les défis qui préoccupent la communauté des affaires.