Le président du CRTC n'a pas enfreint la Loi sur les conflits d'intérêts

Publié le 24/08/2022 à 14:52

Le président du CRTC n'a pas enfreint la Loi sur les conflits d'intérêts

Publié le 24/08/2022 à 14:52

Par La Presse Canadienne

Le président du CRTC, Ian Scott (Photo: La Presse Canadienne)

Ottawa — L’organisme de surveillance en matière d’éthique affirme que le président du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) n’a pas enfreint la Loi sur les conflits d’intérêts lorsqu’il a tenu des réunions avec de grands fournisseurs de télécommunications qui avaient des dossiers devant l’instance de réglementation.

L’une des rencontres examinées impliquait le président du CRTC, Ian Scott, et le cadre supérieur de BCE et de Bell Canada, Mirko Bibic, dans un bar d’Ottawa, en décembre 2019.

Une semaine avant la rencontre, Bell Canada a déposé une demande auprès du CRTC pour réviser et modifier une ordonnance de télécommunication publiée en août 2019, et en mai 2021. M. Scott a fait partie du comité qui a rendu une décision modifiant l’ordonnance de 2019.

Le rapport conclut que la relation de M. Scott avec le dirigeant de Bell ne correspond pas à la définition de l’amitié énoncée dans la loi et que la relation est «exclusivement professionnelle».

Le commissaire à l’intégrité du secteur public a renvoyé l’affaire au commissaire aux conflits d’intérêts et à l’éthique Mario Dion en avril de cette année.

M. Dion note dans un rapport que la question de savoir si la réunion soulève une «crainte raisonnable de partialité» est devant la Cour d’appel fédérale et constitue une affaire distincte.

Sur le même sujet

Les banques européennes à la fête au troisième trimestre

10/11/2022 | AFP

«La remontée progressive des taux a un effet positif sur les revenus» puisque les banques prêtent désormais plus cher.

À surveiller: Bombardier, BCE et Lightspeed Commerce

04/11/2022 | Catherine Charron

Que faire avec les titres de Bombardier, BCE et Lightspeed Commerce? Voici quelques recommandations d’analystes.

À la une

Ottawa cède la protection de près d'un million de kilomètres carrés aux Autochtones

Il y a 33 minutes | La Presse Canadienne

Ces ententes prévoient des investissements pouvant atteindre 800 millions de dollars sur sept ans.

Antonio Guterres appelle à une réforme du système financier

Le secrétaire général des Nations unies a demandé aux institutions financières de revoir leurs modèles d’affaires.

Les négociations difficiles commencent à la COP15 de Montréal

Le texte sur les objectifs de conservation débattu par les délégués contient plus d’incertitudes que de libellé convenu.