Le nombre de postes vacants au Québec a diminué de 12% au 4T

Publié le 23/03/2023 à 17:54

Le nombre de postes vacants au Québec a diminué de 12% au 4T

Publié le 23/03/2023 à 17:54

Par La Presse Canadienne

La baisse a été particulièrement marquée dans les services d’hébergement et de restauration. (Photo: La Presse Canadienne)

Le nombre de postes vacants au Québec s’est établi à environ 208 000 au quatrième trimestre, ce qui représentait une diminution de 12%, ou près de 30 000 postes, par rapport à la même période un an plus tôt, a indiqué jeudi l’Institut de la statistique du Québec.

La baisse a été particulièrement marquée dans les services d’hébergement et de restauration où le taux de postes vacants — soit le nombre de postes vacants exprimé en tant que proportion de la demande de travail — est passé de 12,4% à 8,4%, a précisé l’agence provinciale.

Pour l’ensemble des secteurs, le taux de postes vacants a diminué à 5,1%, après avoir été de 6,0% pendant les trois derniers mois de 2021.

Outre le secteur de l’hébergement et de la restauration, les plus importantes baisses du nombre de postes vacants ont été observées dans les groupes de la fabrication ; des services administratifs, de soutien, de gestion des déchets et des services d’assainissement ; et du commerce de détail.

La rémunération horaire moyenne dans les postes vacants au Québec a crû de 10% entre le quatrième trimestre de 2021 et celui de 2022 pour se fixer à 24,00$. En comparaison, la hausse a été de 6,3% pour l’ensemble des emplois salariés, à 31,71$.

Quelque 110 000 postes vacants exigeaient un diplôme d’études secondaires ou moins au quatrième trimestre, alors qu’environ 68 000 chômeurs détenaient ce niveau d’études lors de la même période.

Parallèlement, environ 32 000 postes vacants exigeaient une formation universitaire, un niveau d’étude détenu par 35 000 chômeurs québécois au quatrième trimestre.

À la une

Oatbox à l’assaut de l’Ontario avec le Fonds de solidarité FTQ

12/04/2024 | Emmanuel Martinez

Le fabriquant de boisson d'avoine montréalais Oatbox a reçu 5M$ du Fonds de solidarité FTQ.

Bourse: Toronto perd près de 1%

Mis à jour le 12/04/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les tensions géopolitiques et l’inflation ont déprimé les investisseurs à la Bourse de New York.

Bourse: les gagnants et les perdants du 12 avril

Mis à jour le 12/04/2024 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.