Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

Le Musée Stewart ferme définitivement ses portes

Les Affaires|Mis à jour le 16 avril 2024

Le Musée Stewart ferme définitivement ses portes

Le Musée Stewart, musée d’histoire privé à but non lucratif, a été fondé en 1955 par le philanthrope David M. Stewart. (Photo: courtoisie)

Le Musée Stewart, à Montréal, ferme ses portes pour de bon. «C’est [le] contexte financier particulièrement difficile avec des perspectives incertaines qui nous amènent à prendre cette triste décision», a dit la présidente du CA du Musée McCord Stewart, Monique Jérôme-Forget, par voie de communiqué. 

Situé dans le Fort de l’Île Sainte-Hélène du parc Jean-Drapeau, le Musée Stewart a été fondé en 1955 par le philanthrope David M. Stewart. Il logeait dans une construction militaire datant du 19e siècle inscrite au Répertoire du patrimoine culturel du Québec

La diminution des contributions financières de fondations qui appuient le Musée et l’augmentation constante des frais de fonctionnement justifient la décision de devancer l’intégration physique des musées McCord et Stewart ensemble. 

De plus, l’obligation de fermer les musées en raison de la pandémie a engendré une réduction de 95 % de ses revenus autogénérés provenant de sa billetterie (visiteurs et groupes scolaires), des locations d’espaces et de sa boutique. 

En raison de sa situation insulaire, l’institution qui détient une collection de près de 27 000 artefacts, documents d’archives et livres rares liés à la présence européenne en Nouvelle-France et en Amérique du Nord, n’a pas pu renouer avec un achalandage conséquent depuis la réouverture en 2011. 

«La fermeture de ce musée est un crève-cœur pour nous, a dit la présidente et chef de la direction, Suzanne Sauvage. Mais ce qui fait l’âme d’un musée, ce sont ses collections et fort heureusement, avec l’appui de nos équipes, nous pourrons accroître l’accès du public et des chercheurs à cette précieuse collection. »

La fermeture du Musée Stewart entre en vigueur immédiatement. Le déménagement de ses collections se fera durant l’année 2021, ce qui permettra de maintenir des emplois pendant plusieurs mois. Selon le communiqué, les licenciements seront limités en réaffectant au Musée McCord certains employés touchés.