Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

Le déficit commercial canadien s’accentue en juillet

AFP|Mis à jour le 15 avril 2024

Ce plongeon s'explique par la hausse des importations liée à la levée des tarifs douaniers sur l’acier et l’aluminium.

Le Canada a enregistré en juillet un déficit commercial en hausse, à 1,1 milliard de dollars canadiens, avec une augmentation des importations liée à la levée des tarifs douaniers sur l’acier et l’aluminium américains.

« Les importations de bauxite et d’oxyde d’aluminium, utilisés dans le cadre de la production d’aluminium, ont le plus contribué à la hausse en juillet, les activités ayant repris dans certaines alumineries », a relevé l’agence fédérale Statistique Canada dans une note.

Après avoir baissé de 13,6 % en juin, les importations de minerais et de minéraux non métalliques ont ainsi augmenté de 12,6 % en juillet.

Washington et Ottawa avaient en effet annoncé la fin des taxes douanières sur l’acier et l’aluminium, imposées un an plus tôt en pleine renégociation du traité de libre-échange nord-américain (ALÉNA).

D’ailleurs, le surplus commercial du Canada avec les États-Unis s’est réduit en juillet, à 4,6 milliards de dollars, à la faveur d’une augmentation de 1,6 % des importations américaines, contre un recul des exportations canadiennes de 1,1 %.

Au total, après avoir reculé de 4,0 % en juin, les importations totales du Canada avec le monde ont gagné 1,2 % en juillet pour atteindre 50,9 milliards de dollars canadiens avec, en particulier, un bond de 19,7 % des achats de produits pharmaceutiques. Ces derniers « ont atteint un sommet inégalé, principalement sous l’effet d’une hausse des importations en provenance de la Suisse et de l’Allemagne », a relevé l’agence fédérale.

Les importations d’avions, de wagons destinés au transport de pétrole brut et de pièces pour véhicules blindés ont été également notables en juillet.

Côté export, le Canada a connu une baisse des ventes à l’étranger de 0,9 %, contre une chute de 5,0 % en juin. Ce repli est attribué majoritairement à une baisse de 7,7 % des exportations de pétrole brut.

« Les exportations de produits agricoles et de la pêche et de produits intermédiaires des aliments ont diminué de 5,4 % en juillet, principalement en raison d’une baisse des exportations de blé (-20,9 %) », a indiqué Statistique Canada.

L’agence fédérale a par ailleurs révisé ses chiffres pour le mois de juin : au lieu d’un surplus de 136 millions de dollars initialement évoqué, elle a finalement enregistré un déficit de 55 millions de dollars canadiens.