Le chef péquiste soutient une candidate ayant oeuvré dans la porno

Publié le 09/09/2022 à 11:30, mis à jour le 09/09/2022 à 18:31

Le chef péquiste soutient une candidate ayant oeuvré dans la porno

Publié le 09/09/2022 à 11:30, mis à jour le 09/09/2022 à 18:31

Par La Presse Canadienne

Dans un gazouillis vendredi matin sur Twitter, Paul St-Pierre Plamondon a écrit offrir son «appui entier» à sa candidate lavalloise. (Photo: La Presse Canadienne)

Le chef du Parti québécois (PQ) a défendu sans détour sa candidate dans Laval-des-Rapides qui a participé à une production pornographique, dénonçant au passage une forme d’«hypocrisie» et d’«injustice» à l’endroit de l’aspirante députée.

Un média local a révélé jeudi qu’Andréanne Fiola avait pris part en 2021 à un film d’une douzaine de minutes qui a été mis en ligne sur le site PornHub, dans lequel la jeune femme de 22 ans porterait un masque.

Dans un gazouillis vendredi matin sur Twitter, Paul St-Pierre Plamondon a écrit offrir son «appui entier» à sa candidate lavalloise. Il a réitéré son soutien plus tard en point de presse.

«Je tiens que sa candidature ne soit pas réduite à un seul aspect de son passé, ce serait très injuste. Elle fait un travail remarquable de militantisme pour l’environnement. (…) Elle est brillante», a soutenu M. St-Pierre Plamondon, martelant que Mme Fiola a été choisie par le parti pour l’ensemble de ce qu’elle est et les qualités de sa candidature.

Cette révélation au sujet de sa candidate représente une forme d’«hypocrisie» de la société, a-t-il déploré en marge d’une annonce à Montréal.

«Qui n’a jamais consommé de pornographie? Qui va jeter cette pierre-là, au nom de quoi? Pourquoi elle?», a demandé le leader souverainiste.

Une heure après le gazouillis du chef péquiste, Mme Fiola a aussi réagi sur Facebook. Elle a indiqué avoir participé à la «production de contenus numériques explicites qui ont été diffusés sur plusieurs plateformes pour adultes», il y a plusieurs mois.

«Ces actions étaient réalisées sans montrer mon visage afin de préserver mon anonymat.

«Bien que j’assume entièrement mes actions et mes choix, le contenu a été retiré à ma demande il y a un moment puisque je ne veux plus exposer ainsi mon intimité. Je suis désolée pour les conséquences sur mon entourage et je ne referais jamais ce type de choix», a ajouté Mme Fiola, qui a porté les couleurs du Parti Laval aux dernières élections municipales pour un poste de conseillère.

«Dégoûtant»

Le chef péquiste digère mal que le passé de sa candidate dans le milieu de la pornographie soit sur la place publique.

«Il y avait une confidentialité autour de tout ça, elle n’était pas identifiable. Et du jour au lendemain, cette personne se retrouve dans une situation vraiment déplorable. Et je suis obligé de dire que c’est dégoûtant, je ne l’accepte pas», a-t-il dit sur un ton émotif.

L’article du média local rapportait aussi les commentaires du candidat libéral dans Sainte-Rose qui était chef du Parti Laval en 2021. Michel Trottier a mentionné que s’il avait connu l’existence de la vidéo à l’époque, il n’aurait pas sélectionné Mme Fiola.

«Ce n’était pas le genre de candidature que nous recherchions pour représenter les citoyens de Laval», a-t-il déclaré.

Convaincu que la cheffe libérale est en désaccord avec cette déclaration, M. St-Pierre Plamondon a invité Dominique Anglade «à corriger le tir» auprès de son candidat.

Questionnée à ce sujet, Mme Anglade a refusé de réprimander M. Trottier, affirmant qu’il «représente très bien les valeurs libérales» et qu’elle laisse le soin au Parti québécois de choisir ses candidats.

Vendredi après-midi, M. Trottier s’est excusé et a offert son soutien à Mme Fiola. Dans une série de messages dans le but de préciser sa pensée, le candidat libéral a indiqué que les révélations l’avaient «profondément ébranlé», mais «ne changent en aucun cas les nombreuses compétences que possèdent Andréanne».

«Je connais Andréanne et sa famille depuis bien longtemps. C’est une personne de grande valeur que j’estime beaucoup», a-t-il écrit sur Twitter.

Sa réaction était celle «d’un père bouleversé par une révélation inattendue». «J’en suis désolé», a-t-il conclu.

Sur le même sujet

François Legault relance le troisième lien autoroutier Québec-Lévis

Mis à jour le 13/06/2024 | La Presse Canadienne

Le scénario d'un troisième lien autoroutier à l’est serait étudié sous l’angle de la «sécurité économique».

Tramway et tunnel à Québec: Eric Girard prêt à payer

Mis à jour le 12/06/2024 | La Presse Canadienne

La CAQ refuse de promettre une première pelletée de terre d'ici à la fin du mandat en 2026.

À la une

Un gouvernement du RN menacerait nos entreprises en France

14/06/2024 | François Normand

ANALYSE. Les droites radicale et populiste minent l’économie et le niveau de vie des pays, selon des études empiriques.

Banque du Canada: jusqu'à cinq baisses de taux d'ici juin 2025

14/06/2024 | Denis Lalonde

BALADO. Les données américaines sur l’inflation pourraient conforter la Banque du Canada dans ses baisses de taux.

Bourse: Wall Street termine en ordre dispersé, mais le Nasdaq enchaîne un 5ème record d'affilée

Mis à jour le 14/06/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a terminé dans le rouge.