Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

Le Canada songe à un prêt souverain de 120 M$ à l’Équateur

La Presse Canadienne|Mis à jour le 16 avril 2024

Le Canada songe à un prêt souverain de 120 M$ à l’Équateur

Ahmed Hussen, a expliqué qu’un prêt souverain vise à soutenir la transition énergétique. (Photo: La Presse Canadienne)

Le gouvernement du Canada a annoncé lundi son intention d’accorder au gouvernement de l’Équateur un prêt souverain à hauteur de 120 millions de dollars sur dix ans. Des négociations doivent avoir lieu en ce sens.

Le ministre du Développement international, Ahmed Hussen, a expliqué qu’un prêt souverain vise à soutenir la transition énergétique, à favoriser les investissements dans les énergies renouvelables et à faciliter l’accès à une énergie propre et fiable.

Le prêt est aussi destiné à renforcer les droits de la personne en Équateur en facilitant l’inclusion des femmes et des handicapés dans le secteur de l’électricité.

L’enveloppe serait consentie en coordination avec un programme de prêts déterminés par la politique de la Banque interaméricaine de développement. Elle comprendrait une disposition de suspension de la dette relative à la résilience climatique qui pourrait être invoquée en cas de catastrophe naturelle, afin de libérer des ressources cruciales pour affronter des crises immédiates.

Lors d’un événement du Conseil canadien pour les Amériques tenu lundi à Toronto, le ministre Hussen a précisé que le prêt devrait comprendre une assistance technique pouvant atteindre 6,5 M$ visant à aider le gouvernement de l’Équateur à favoriser un secteur énergétique inclusif et l’accès universel à une énergie propre.

Déjà, en 2021-22, le Canada avait octroyé une aide internationale de 17,3 M$ à l’Équateur.