Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

Le Canada est passé d’un excédent à un déficit commercial en mars

La Presse Canadienne|Mis à jour le 11 juillet 2024

Le Canada est passé d’un excédent à un déficit commercial en mars

La balance commerciale de marchandises du Canada a affiché un déficit de 2,3G$ en mars. (Photo: La Presse Canadienne)

Ottawa — La balance commerciale de marchandises du Canada est redevenue négative en mars, affichant un déficit de 2,3 milliards de dollars (G$), soit le plus important depuis juin 2023, selon ce qu’a rapporté Statistique Canada jeudi.

Ce résultat fait suite à un excédent de 476 millions de dollars (M$) en février, qui a été révisé à la baisse par rapport aux premiers chiffres publiés le mois dernier qui indiquaient un excédent de 1,4G$ pour le mois.

Katherine Judge, économiste principale à la Banque CIBC, a déclaré que le chiffre de mars contrastait fortement avec les attentes d’un excédent de 1,2G$.

«La surprise à la baisse de la balance commerciale de mars, combinée aux révisions à la baisse importantes des données de février, suggèrent désormais que le commerce net agira comme un léger frein à la croissance au premier trimestre», a écrit Mme Judge dans un rapport.

Statistique Canada a indiqué que les exportations totales ont chuté de 5,3% en mars à 62,6G$, alors que les exportations d’or sous forme brute, qui avaient atteint un niveau record en février, ont connu un recul.

L’agence fédérale a noté qu’un grand nombre d’expéditions d’or sous forme brute de grande valeur vers le Royaume-Uni et la Suisse ont été observées en février et ne se sont pas répétées en mars.

Les exportations de produits métalliques et minéraux non métalliques ont diminué de 17,4% en mars, tandis que les exportations d’or, d’argent et de métaux du groupe du platine sous forme brute et de leurs alliages ont chuté de 32,5%.

Les exportations de produits énergétiques ont également reculé de 4,9%, en partie à cause de la baisse des exportations de pétrole brut et de bitume, coïncidant avec des fermetures imprévues de raffineries du Midwest américain.

Les exportations de véhicules automobiles et de pièces détachées ont perdu 6,3% en mars alors que plusieurs usines manufacturières ont commencé à rééquiper leurs chaînes de montage pour produire de nouveaux modèles de véhicules.

En parallèle, les importations ont baissé de 1,2% à 64,8G$, les importations d’équipements et de pièces électroniques et électriques ayant chuté de 8,1%.

Les importations de minerais métalliques et de minéraux non métalliques ont chuté de 29,2% en mars, leur niveau le plus bas depuis septembre 2021.

En volume, les exportations totales ont fléchi de 4,7%, tandis que les importations totales ont diminué de 1,2%.

Dans un communiqué distinct, Statistique Canada indique que le déficit du commerce international des services du pays s’est creusé pour atteindre 1,0G$ en mars, contre 900M$ en février. Les exportations de services ont baissé de 2% à 16,9G$ et les importations de services ont diminué de 1,4% à 17,9G$.

En combinant le commerce international de biens et de services du Canada, Statistique Canada a déclaré que le déficit commercial total du pays avec le reste du monde était de 3,3G$ en mars, contre 431M$ en février.

 

Inscrivez-vous gratuitement aux infolettres de Les Affaires et suivez l’actualité économique et financière au Québec et à l’international, directement livrée dans votre boîte courriel.

Avec nos trois infolettres quotidiennes, envoyées le matin, le midi et le soir, restez au fait des soubresauts de la Bourse, des nouvelles du jour et retrouvez les billets d’opinion de nos experts invités qui soulèvent les défis qui préoccupent la communauté des affaires.