L’ancien patron de Total Thierry Desmarest est mort

Publié le 10/01/2024 à 14:38

L’ancien patron de Total Thierry Desmarest est mort

Publié le 10/01/2024 à 14:38

Par AFP

Thierry Desmarest était depuis 2010 président d’honneur de Total, devenu TotalEnergies en 2021, après avoir cédé la présidence à Christophe de Margerie qui avait déjà hérité de la direction générale en 2007. (Photo: Getty Images)

L’ancien patron de Total Thierry Desmarest, qui a présidé la compagnie pétrolière de 1995 à 2010 puis par intérim en 2014 lors du décès de Christophe de Margerie, est mort mercredi à l’âge de 78 ans, a indiqué le groupe TotalEnergies, confirmant une information du Monde.

Pendant sa présidence, le groupe, qui s’appelait encore Total, est devenu l’un des principaux pétroliers mondiaux, mais son mandat reste marqué par des catastrophes comme le naufrage de l’Erika en 1999 et la marée noire qui s’ensuivit ainsi que l’explosion de l’usine AZF à Toulouse. 

M. Desmarest était atteint depuis une dizaine d’années de la maladie d’Alzheimer, selon Le Monde.

En février 2018, il s’était retiré du conseil d’administration du constructeur automobile Renault, où il siégeait depuis avril 2008, «exclusivement au regard de considérations d’ordre personnel et d’âge».

«Âgé de 72 ans, il est normal que je quitte le conseil d’administration du groupe Renault», avait-il déclaré.

Malgré ces succès pour hisser Total parmi les cinq majors pétrolières, Thierry Desmarest a vu son image entachée par sa gestion du naufrage de l’Erika au large des côtes bretonnes, et de la marée noire qui s’ensuivit en décembre 1999, mais aussi par l’explosion de l’usine chimique AZF le 21 septembre 2001 à Toulouse. On lui avait notamment reproché sa réaction en froid technocrate face à l’émotion. L’explosion a fait 30 morts et détruit ou endommagé près de 30 000 édifices.

Né le 18 décembre 1945 à Paris, M. Desmarest était fils d’un magistrat de la Cour des comptes. Il a débuté sa carrière en 1971 à la direction des mines de Nouvelle-Calédonie, avant de rejoindre en 1975 les cabinets de Michel d’Ornano puis René Monory aux ministères de l’Industrie et de l’Économie.

Il entre en 1981 chez Total, comme directeur délégué de Total Algérie, puis gravit les échelons du très puissant et rentable pôle Exploration-production: directeur Amérique latine et Afrique de l’Ouest en 1983, directeur Amériques, France, Extrême-Orient en 1988, puis directeur général en 1989.

Il était depuis 2010 président d’honneur de Total, devenu TotalEnergies en 2021, après avoir cédé la présidence à Christophe de Margerie qui avait déjà hérité de la direction générale en 2007. 

Amateur d’opéra et de ski, Thierry Desmarest était père de trois enfants.

 

 

Sur le même sujet

L’ex-ministre québécois Benoît Pelletier est décédé à l’âge de 64 ans

Mis à jour le 01/04/2024 | La Presse Canadienne

Ce réputé professeur de droit — surtout de droit constitutionnel — a fait le saut en «politique active» en 1998.

Décès d’un associé fondateur de Cain Lamarre

Mis à jour le 07/02/2024 | lesaffaires.com

Me François Lamarre est décédé le 5 février dernier à l’âge de 86 ans.

À la une

L'Iran a lancé une attaque de drones contre Israël

Il y a 2 minutes | AFP

L’Iran a juré de «punir» Israël après une frappe le 1er avril contre son consulat à Damas.

Commerce Québec-France: allez, on peut en faire plus!

ANALYSE. Les premiers ministres Gabriel Attal et François Legault ont plaidé pour hausse majeure de nos échanges.

Oatbox à l’assaut de l’Ontario avec le Fonds de solidarité FTQ

12/04/2024 | Emmanuel Martinez

Le fabriquant de boisson d'avoine montréalais Oatbox a reçu 5M$ du Fonds de solidarité FTQ.