Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

La tendance annuelle des mises en chantier a chuté de 10%

La Presse Canadienne|Mis à jour le 16 avril 2024

La tendance annuelle des mises en chantier a chuté de 10%

La cadence annuelle des mises en chantier dans les centres urbains a diminué de 11% en juillet pour s’établir à 234 857, tandis que le nombre de logements collectifs mis en chantier dans les centres urbains a chuté de 12% pour s’établir à 193 446. (Photo: La Presse Canadienne)

La tendance annuelle des mises en chantier d’habitations en juillet a chuté de 10% par rapport à juin, mois au cours duquel les mises en chantier d’habitations ont atteint leur niveau le plus élevé depuis le début de l’année, d’après la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL). 

L’agence fédérale de l’habitation indique que le nombre mensuel désaisonnalisé et annualisé des mises en chantier s’est établi à 254 966 unités en juillet, comparativement à 283 498 en juin.

La cadence annuelle des mises en chantier dans les centres urbains a diminué de 11% en juillet pour s’établir à 234 857, tandis que le nombre de logements collectifs mis en chantier dans les centres urbains a chuté de 12% pour s’établir à 193 446. Le nombre de maisons individuelles mises en chantier dans les centres urbains a aussi baissé de 4% pour s’établir à 41 411.

Selon la SCHL, la tendance annuelle des mises en chantier en juillet a chuté de 23% à Vancouver et de 29% à Toronto. À l’inverse, Montréal a progressé de 12%, Calgary de 33% et Edmonton de 6%.

Du côté des régions rurales, la tendance a été estimée à 20 109 mises en chantier en juillet.

La moyenne mobile de six mois du taux mensuel désaisonnalisé des mises en chantier d’habitations s’est établie à 242 525 en juillet, en hausse par rapport à 235 819 enregistrée en juin.