La ministre Freeland assure que le système bancaire canadien est sûr

Publié le 14/03/2023 à 13:38

La ministre Freeland assure que le système bancaire canadien est sûr

Publié le 14/03/2023 à 13:38

Par La Presse Canadienne

Le surintendant des institutions financières, Peter Routledge, a insisté sur la nature limitée de la crise et sur le fait que la Silicon Valley Bank ne détenait aucun dépôt commercial ou individuel au Canada. (Photo: La Presse Canadienne)

Ottawa — La ministre des Finances, Chrystia Freeland, assure que les institutions financières du Canada sont sécuritaires après avoir rencontré le chef de l’organisme de réglementation bancaire du Canada et la Banque du Canada.

La rencontre fait suite à la fermeture, vendredi, de la Silicon Valley Bank, en Californie, par l’organisme de réglementation américain, ce qui a incité le Bureau du surintendant des institutions financières (BSIF) du Canada à saisir dimanche les actifs canadiens de la banque.

Dans un communiqué, la porte-parole Adrienne Vaupshas a déclaré que Mme Freeland avait rencontré lundi le surintendant des institutions financières, Peter Routledge.

Selon le communiqué, la ministre Freeland a également convoqué des réunions avec les chefs d’institutions financières canadiennes, auxquelles ont assisté M. Routledge et des représentants de la Banque du Canada.

Mme Vaupshas a précisé que «d’importantes mesures de protection structurelles et réglementaires» étaient mises en place et que les institutions financières canadiennes étaient «stables et résilientes».

Peter Routledge a insisté sur la nature limitée de la crise et sur le fait que la Silicon Valley Bank ne détenait aucun dépôt commercial ou individuel au Canada.

À la une

Bourse: Wall Street termine en hausse

Mis à jour à 18:06 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a pris plus de 100 points mardi.

Tesla: chute de 55% du bénéfice net au 1T

16:38 | AFP

Le constructeur compte produire un véhicule électrique à bas coût «aussi vite que possible».

À surveiller: Metro, Gildan et American Express

Que faire avec les titres de Metro, Gildan et American Express? Voici des recommandations d'analystes.