La famille américaine des Glazer est prête à vendre Manchester United

Publié le 23/11/2022 à 07:58

La famille américaine des Glazer est prête à vendre Manchester United

Publié le 23/11/2022 à 07:58

Par La Presse Canadienne

United a affirmé que parmi ses plans de croissance figurait le réaménagement potentiel du Old Trafford, ce que les partisans ont réclamé depuis longtemps. (Photo: La Presse Canadienne)

DOHA, Qatar — Les propriétaires américains de Manchester United ont confirmé mardi qu’ils vont considérer à mettre en vente le prestigieux club anglais. Manchester United a déclaré que la famille Glazer étudiait la possibilité d’un financement extérieur pour renforcer la croissance, ce qui pourrait ouvrir la voie à un rachat potentiel.

«Dans le cadre de ce processus, le conseil d’administration examinera toutes les alternatives stratégiques, y compris de nouveaux investissements pour le club, une vente ou d’autres transactions impliquant la société», a-t-il affirmé l’équipe par le biais d’un communiqué.

La banque d’investissement américaine Raine Group a été chargée de gérer une vente ou un nouvel investissement pour United.

Plus tôt cette année, Raine s’est occupé de la vente d’un autre club de Premier League. La formation londonienne Chelsea a été vendue à Todd Boehly et Clearlake Capital pour 3 milliards US $ en plus d’un engagement de 2 milliards US $ d’investissements supplémentaires.

Bien qu’il n’y ait aucune garantie que les Glazer cèdent le contrôle total de United, la nouvelle donnera espoir aux partisans de l’équipe qui ont longtemps fait campagne pour chasser la famille américaine de l’organisation, elle qui est également propriétaire des Buccaneers de Tampa Bay dans la NFL.

Le feu magnat Malcolm Glazer a acheté United en 2005 pour environ 1,4 milliard US $ à l’époque, malgré les réactions négatives des supporters.

Les protestations se sont poursuivies au cours des années suivantes et sont devenues de plus en plus répétées. La saison dernière un match contre Liverpool a dû être reporté à la suite de manifestations au Old Trafford.

«La force de Manchester United repose sur la passion et la loyauté de notre communauté mondiale de 1,1 milliard de partisans et d’abonnés, ont déclaré les coprésidents Avram Glazer et Joel Glazer. Alors que nous cherchons à continuer à bâtir l’histoire glorieuse du club, le conseil d’administration a autorisé une évaluation approfondie des alternatives stratégiques. Nous évaluerons toutes les options afin de nous assurer que nous servons au mieux nos fans et que Manchester United maximise les importantes opportunités de croissance qui s’offrent au club aujourd’hui et à l’avenir.»

Ils ont ajouté que tout au long du processus, «nous resterons pleinement concentrés à servir le meilleur intérêt de nos fans, de nos actionnaires et des diverses parties prenantes.»

Les partisans de United ont condamné la nature de l’effet de levier du rachat par les Glazer qui a chargé la dette du club, ainsi qu’un manque perçu d’investissement et les dividendes pris par les propriétaires.

Le club a traversé une période de déclin soutenu depuis le départ à la retraite d’Alex Ferguson en 2013 — ne remportant plus la Premier League depuis — et a dû regarder ses rivaux historiques Manchester City et Liverpool dominer le soccer anglais.

United a affirmé que parmi ses plans de croissance figurait le réaménagement potentiel du Old Trafford, ce que les partisans ont réclamé depuis longtemps.

 

À la une

Bourse: Wall Street conclut en ordre dispersé après les minutes de la Fed et avant Nvidia

Mis à jour il y a 43 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en baisse de 45 points.

À surveiller: Loblaw, Redevances aurifères Osisko et Salesforce

Que faire avec les titres de Loblaw, Redevances aurifères Osisko et Salesforce? Voici des recommandations d’analystes.

Bourse: les gagnants et les perdants du 21 février

Mis à jour il y a 5 minutes | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.