La confiance des consommateurs en hausse aux États-Unis en février

Publié le 16/02/2024 à 13:42

La confiance des consommateurs en hausse aux États-Unis en février

Publié le 16/02/2024 à 13:42

Par La Presse Canadienne

L’indice de confiance des consommateurs de l’Université du Michigan, publié vendredi, s’est élevé à 79,6 en février, comparativement à 79,0 en janvier. (Photo: La Presse Canadienne)

Un indicateur qui mesure la confiance des consommateurs a augmenté ce mois−ci aux États−Unis, après avoir grimpé en flèche en décembre et en janvier. 

L’indice de confiance des consommateurs de l’Université du Michigan, publié vendredi, s’est élevé à 79,6 en février, comparativement à 79,0 en janvier.

Ce léger gain fait suite à deux mois de forte hausse, la plus importante depuis plus de 30 ans. Ce que ressentent les Américains pourrait avoir un impact sur la course à la présidentielle de cette année, qui sera probablement fortement axée sur le bilan économique du président Joe Biden.

Malgré tout, la confiance des consommateurs américains reste 6% inférieure à sa moyenne à long terme, après que la pire hausse d’inflation depuis quatre décennies a fait grimper le coût de l’épicerie, du loyer, de l’essence et d’autres produits de première nécessité, frustrant de nombreux consommateurs.

«Le fait que le sentiment de confiance n’ait pas perdu de terrain ce mois−ci suggère que les consommateurs continuent de se sentir plus rassurés quant à l’économie, confirmant les améliorations considérables de décembre et janvier», a observé la directrice de l’enquête auprès des consommateurs, Joanne Hsu.

Améliorer la confiance des consommateurs peut souvent conduire à une augmentation des dépenses, ce qui peut soutenir la croissance économique. Toutefois, depuis la pandémie, les dépenses de consommation sont restées généralement saines, même lorsque les indicateurs de confiance étaient plutôt faibles.

Ces dernières semaines, la plupart des données économiques ont été positives aux États−Unis et ont indiqué que l’économie continue de croître, que les employeurs embauchent et que l’inflation est en baisse.

La croissance a atteint 3,3% au cours des trois derniers mois de l’année dernière, bien mieux que ce que les économistes prévoyaient.

Les prix à la consommation n’ont augmenté que de 2,6% en décembre par rapport à l’année précédente, selon la mesure d’inflation privilégiée par la Réserve fédérale américaine, bien que l’indice des prix à la consommation, mieux connu, se soit légèrement redressé en janvier.

Christopher Rugaber, The Associated Press

À la une

Commerce Québec-France: allez, on peut en faire plus!

ANALYSE. Les premiers ministres Gabriel Attal et François Legault ont plaidé pour hausse majeure de nos échanges.

Oatbox à l’assaut de l’Ontario avec le Fonds de solidarité FTQ

12/04/2024 | Emmanuel Martinez

Le fabriquant de boisson d'avoine montréalais Oatbox a reçu 5M$ du Fonds de solidarité FTQ.

Bourse: Toronto perd près de 1%

Mis à jour le 12/04/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les tensions géopolitiques et l’inflation ont déprimé les investisseurs à la Bourse de New York.