Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

La CDPQ investit dans une centrale d’énergie solaire au Japon

La Presse Canadienne|Mis à jour le 16 avril 2024

La CDPQ investit dans une centrale d’énergie solaire au Japon

Dans un communiqué, le bas de laine des Québécois a souligné que le projet Inuyama, qui est entré en fonction dans les derniers jours, a une capacité totale de production d’énergie solaire de 31 mégawatts, ce qui est suffisant pour alimenter l’équivalent de 7850 foyers. (Photo: La Presse Canadienne)

La Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) a annoncé mercredi avoir acquis une participation de 80% dans une centrale d’énergie solaire au Japon. 

Dans un communiqué, le bas de laine des Québécois a souligné que le projet Inuyama, qui est entré en fonction dans les derniers jours, a une capacité totale de production d’énergie solaire de 31 mégawatts, ce qui est suffisant pour alimenter l’équivalent de 7850 foyers.

La centrale est située dans la préfecture d’Aichi, dans le centre du Japon.

La CDPQ a fait cet investissement aux côtés de sa société en portefeuille Shizen Energy. Il s’agit de la première acquisition effectuée dans le cadre d’un co−investissement de 460 millions $ annoncé en octobre 2022. 

Le premier vice−président et chef des Infrastructures à la CDPQ, Emmanuel Jaclot, a soutenu que «le Japon joue un rôle déterminant dans la décarbonation de l’Asie» et que la CDPQ continue «d’explorer d’autres occasions de co−investissement dans le créneau de la transition énergétique».

De son côté, le chef des investissements et des finances de Shizen Energy, Oliver Senter, a ajouté que «Inuyama est un projet idéal pour un co−investissement, car il a été développé et construit par Shizen Energy, qui l’exploitera tout au long de son cycle de vie».