Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

La CDPQ injecte plus de 660M$ dans une pharmaceutique mexicaine

La Presse Canadienne|Mis à jour le 15 avril 2024

La Caisse de dépôt veut ainsi épauler Sanfer dans ses projets d'expansion à travers l'Amérique latine.

La Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) injectera plus de 660 millions $ dans Sanfer, une société pharmaceutiques indépendante mexicaine, afin d’acquérir une participation minoritaire non précisée.

Annoncé lundi, cet investissement, présenté comme «l’une des plus importantes transactions de placement privé pour l’acquisition d’une participation minoritaire au Mexique», consiste à épauler Sanfer dans ses projets d’expansion à travers l’Amérique latine. 

Selon le communiqué du gestionnaire québécois de régimes de retraite, les fonds vont permettre à la pharmaceutique mexicaine «d’accélérer sa croissance» interne et par «acquisitions au sein de la région». 

Pour le premier vice-président et chef des placements privés à la Caisse, Stéphane Etroy, ce «partenariat» offre l’occasion au bas de laine des Québécois d’accroître sa présence dans «dans certains pays ciblés en Amérique latine» grâce à un investissement dans un «secteur clé de l’économie».

Sanfer dit être présente dans plus de 25 pays d’Amérique latine et fabrique des produits «de santé humaine et animale, dans plus de dix domaines thérapeutiques». Lorsque la transaction sera conclue, au cours des «prochains mois», la firme General Atlantic demeurera actionnaire minoritaire de Sanfer.

En date du 30 juin, l’actif net de la CDPQ s’élevait à 326,7 milliards $.