La Banque Nationale achète pour 1G$ en prêts de la Silicon Valley Bank

Publié le 01/08/2023 à 10:58

La Banque Nationale achète pour 1G$ en prêts de la Silicon Valley Bank

Publié le 01/08/2023 à 10:58

Par La Presse Canadienne

La Banque Nationale affirme qu’elle diversifie ses activités en achetant des prêts dans les secteurs de la technologie, des sciences de la vie et des services bancaires pour fonds mondiaux. (Photo: La Presse Canadienne)

Montréal — La Banque Nationale achète les actifs canadiens de la Silicon Valley Bank, dont la faillite au printemps dernier avait provoqué la crainte d’une crise bancaire. 

La banque montréalaise met ainsi la main sur un portefeuille de prêts de 1 milliard $, dont 325 millions $ en prêt tirés, a annoncé l’institution financière, mardi. Le montant de la transaction n’a pas été dévoilé.

La Nationale affirme qu’elle diversifie ses activités en achetant des prêts dans les secteurs de la technologie, des sciences de la vie et des services bancaires pour fonds mondiaux. «Nous sommes optimistes pour l’avenir des entreprises technologiques et cette acquisition en est la preuve», a commenté le premier vice−président à la direction, Entreprises et Gestion privée de la Banque Nationale, Michael Denham, dans un communiqué.

La transaction est assujettie à l’approbation des autorités réglementaires. La Nationale anticipe que la transaction sera conclue d’ici «les prochaines semaines». La direction prévoit qu’elle n’aura pas d’incidence sur ses résultats financiers.

L’action de la Banque Nationale reculait mardi avant−midi de 83 cents, ou 0,80%, à 102,45 $ à la Bourse de Toronto.

À la une

Bourse: Wall Street termine en hausse

Mis à jour il y a 59 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a pris plus de 100 points mardi.

Tesla: chute de 55% du bénéfice net au 1T

16:38 | AFP

Les ventes de véhicules électriques toujours «sous pression», dit le groupe.

À surveiller: Metro, Gildan et American Express

Que faire avec les titres de Metro, Gildan et American Express? Voici des recommandations d'analystes.