Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

La Banque du Canada: entre la patience et une hausse de taux

La Presse Canadienne|Mis à jour le 16 avril 2024

La Banque du Canada: entre la patience et une hausse de taux

Tiff Macklem a participé vendredi matin à une table ronde virtuelle avec des journalistes. (Photo: La Presse Canadienne)

Ottawa — Le gouverneur de la Banque du Canada, Tiff Macklem, a affirmé vendredi que la banque centrale déciderait si elle devait faire preuve de patience lors de sa prochaine réunion de politique monétaire ou si elle devait augmenter davantage les taux d’intérêt.

Tiff Macklem a participé vendredi matin à une table ronde virtuelle avec des journalistes en marge des réunions annuelles du Fonds monétaire international (FMI) à Marrakech, au Maroc.

Le gouverneur a dit s’attendre à ce que les délibérations avant la décision de la banque centrale du 25 octobre se concentrent sur la question de savoir s’il faut maintenir le taux d’intérêt directeur à 5,0% et attendre que les hausses de taux passées se répercutent sur l’économie, ou l’augmenter une nouvelle fois.

Tiff Macklem a souligné que même si la demande dans l’économie ralentissait, l’inflation sous-jacente, qui élimine la volatilité des prix, était restée persistante au cours des six à huit derniers mois.

La Banque du Canada a maintenu son taux d’intérêt directeur inchangé le mois dernier, mais elle n’a pas fermé la porte à de nouvelles hausses de taux si nécessaire.

L’inflation annuelle du Canada était de 4,0% en août. Les données pour le mois de septembre doivent être publiées la semaine prochaine.