«L'économie financière ne fonctionne pas normalement» - Jean-Claude Trichet, ex-président de la Banque centrale européenne


Édition du 07 Juin 2014

«L'économie financière ne fonctionne pas normalement» - Jean-Claude Trichet, ex-président de la Banque centrale européenne


Édition du 07 Juin 2014

Par François Normand

Jean-Claude Trichet, ex-président de la Banque centrale européenne

À lire aussi:
Commerce international: le déclin du multilatéralisme pourrait nuire au Canada

Malgré des signes de reprise, l'économie mondiale éprouve toujours d'importants problèmes, affirme l'ancien président de la Banque centrale européenne (BCE), Jean-Claude Trichet.

Dans un entretien avec Les Affaires, il souligne que la persistance des faibles taux directeurs des banques centrales (de 0 % à 0,25 %) et de leurs mesures quantitatives non conventionnelles pour stimuler l'économie est le symptôme d'un profond malaise.

«Ça veut dire que nous sommes tous, dans le monde des pays avancés, en présence d'une économie financière qui ne fonctionne pas normalement», prévient Jean-Claude Trichet, qui a dirigé la BCE de 2003 à 2011. Il préside aujourd'hui le Groupe des 30, un organisme réfléchissant aux problèmes économiques et financiers.

Selon lui, les politiques expansionnistes des banques centrales constituent une béquille pour l'économie mondiale, «qui ne fonctionnerait pas du tout normalement si les banques centrales cessaient d'être aussi accommodantes».

Pourtant, six ans après la plus importante crise financière depuis les années 1930, cette dépendance de l'économie mondiale au soutien des banques centrales non seulement ne peut durer, mais elle est aussi dangereuse, soutient M. Trichet.

«Il ne faudrait pas que le secteur public, d'un côté, et le secteur privé, de l'autre, s'imaginent que les banques centrales peuvent faire ça éternellement. Parce qu'on préparerait la crise suivante.»

Aux yeux de l'ancien président de la BCE, les banques centrales doivent être fermes à l'égard des gouvernements, des pouvoirs publics et du secteur privé en leur communiquant le même message : «Remettez votre maison en ordre, et cela, le plus vite possible», dit Jean-Claude Trichet.

Il ajoute que, bien que les banques centrales soient les prêteurs de derniers recours, elles ne peuvent à elles seules soutenir à bout de bras l'économie mondiale, y compris le système financier.

MM. Lamy et Trichet seront à Montréal pour le Forum économique international des Amériques, du 9 au 12 juin

À lire aussi:
Commerce international: le déclin du multilatéralisme pourrait nuire au Canada

À la une

Bourse: Wall Street finit contrastée, nouveaux records pour Nasdaq et S&P 500

Mis à jour le 13/06/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Le TSX est en baisse de 1,2% et Wall Street est mitigé.

À surveiller: Dollarama, Manuvie et Canadian Natural Resources

13/06/2024 | lesaffaires.com

Que faire avec les titres de Dollarama, Manuvie et Canadian Natural Resourc? Voici quelques recommandations d’analystes.

Bourse: les gagnants et les perdants du 13 juin

Mis à jour le 13/06/2024 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.