Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

Investissements non résidentiels: le Québec en tête

lesaffaires.com|Mis à jour le 16 avril 2024

Investissements non résidentiels: le Québec en tête

Les dépenses en immobilisations des entreprises et des organismes privés et publics devraient augmenter de 7,0% au Canada cette année, selon Statistique Canada.

Selon les résultats provisoires, l’année 2020 se serait soldée avec une baisse de 9,2 %.

Les investissements devraient s’accroître dans les secteurs publics (+9,3 %), grâce notamment aux nombreux projets d’infrastructures en cours. Les investissements devraient aussi augmenter dans les secteurs privés (+5,6 %).

«Des perspectives assez contrastées sont toutefois observées au sein des différents secteurs d’activité. D’un côté, une baisse des investissements est prévue dans les industries très affectées par les mesures sanitaires, comme l’hébergement et la restauration (-26,6 %). De l’autre côté, une forte hausse est attendue dans certaines industries, dont les services publics (+16,8 %), la fabrication (+11,3 %) et les services professionnels, scientifiques et techniques (+11,3 %)», note Benoit P. Durocher, économiste principal chez Desjardins, Études économiques.

M. Durocher note qu’au chapitre des perspectives provinciales, le Québec se démarque avec une hausse prévue de 10,9% en 2021, ce qui constitue un sommet au pays.