H&M tire les bénéfices d’une gestion serrée au premier trimestre

Publié le 27/03/2024 à 14:43

H&M tire les bénéfices d’une gestion serrée au premier trimestre

Publié le 27/03/2024 à 14:43

Par AFP

«Nous nous concentrons pleinement sur le développement d’une croissance rentable», a dit le nouveau patron du groupe, Daniel Ervér, cité dans un communiqué. (Photo: 123RF)

Le groupe suédois d’habillement H&M a plus que doublé son bénéfice net au premier trimestre (décembre-février) de son exercice 2023-2024 décalé, à 1,2 milliard de couronnes (environ 154 millions de dollars canadiens), grâce à une gestion serrée de ses coûts, a-t-il annoncé mercredi. 

«Nous nous concentrons pleinement sur le développement d’une croissance rentable», a dit le nouveau patron du groupe, Daniel Ervér, cité dans un communiqué.

Le bénéfice d’exploitation a été multiplié par près de trois à 2,1 milliards de couronnes (268 millions de dollars canadiens), un montant bien supérieur aux prévisions des analystes interrogés par Bloomberg (1,3 milliard).

«Grâce à une maîtrise continue des coûts, à une meilleure précision de nos collections et à une coopération étroite avec nos fournisseurs, nous sommes désormais mieux armés», a ajouté Daniel Ervér.

Le chiffre d’affaires trimestriel a cependant reculé de 2%, à 53,7 milliards de couronnes (6,9 milliards de dollars canadiens), mais le groupe indique que «les ventes se sont graduellement améliorées en février» et affichent une hausse de 2% sur les trois premières semaines de mars.

H&M, numéro deux mondial de l’habillement derrière le groupe espagnol Inditex, propriétaire de Zara, anticipe pour l’année «une situation difficile dans le monde qui nous entoure, où les consommateurs restent affectés par l’inflation et les taux d’intérêt».

H&M vise une marge opérationnelle de 10% sur l’ensemble de l’exercice. Elle a atteint 3,9% au premier trimestre.

Le groupe suédois a changé de PDG en début d’année après des résultats 2023 en deçà des attentes et affectés par une consommation en berne, Daniel Ervér, remplaçant Helena Helmersson, qui avait passé 26 ans au sein du groupe et quatre ans à sa tête.

 

 

Sur le même sujet

Boralex affiche un bénéfice net en hausse de 62% au T1 de 2024

Cela s'explique notamment à l'augmentation de la production des parcs éoliens en Amérique du Nord.

Main-d'oeuvre: les entreprises embauchent «plus que jamais»

15/05/2024 | François Normand

Selon un nouveau rapport de STIQ, 48% des PME manufacturières ont connu une hausse d’au moins 5% de leurs effectifs.

À la une

Ce projet de loi affectera toutes les entreprises

24/05/2024 | François Normand

ANALYSE. Le projet de loi sur l’énergie que Pierre Fitzgibbon déposera d’ici le 7 juin sera structurant pour le Québec.

Électricité: un manufacturier sur trois en manque

23/05/2024 | François Normand

Près de 75% des entreprises des secteurs manufacturier et industriel retardent des projets ou des investissements.

Bourse: les résultats des 7 magnifiques au 1T

24/05/2024 | lesaffaires.com

D'Apple à Nvidia, qui a dépassé les attentes ou déçu les marchés.