Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

Grève dans des CPE de Montréal et Laval: rien n’est encore décidé

La Presse Canadienne|Mis à jour le 16 avril 2024

Grève dans des CPE de Montréal et Laval: rien n’est encore décidé

Dans les faits, ce n’est que mercredi soir que ce syndicat des travailleuses des CPE de la région de Montréal et Laval, rattaché à la Fédération de la santé et des services sociaux, affiliée à la CSN, consultera ses membres au sujet d’un mandat de grève. (Photo: La Presse Canadienne)

Le syndicat qui représente 83 installations de CPE de la région de Montréal et Laval assure qu’il n’a toujours pas pris de décision quant à une grève alors que l’association patronale soutient que le syndicat a réagi à sa dernière contre-proposition «en demandant un mandat de grève illimitée».

Dans les faits, ce n’est que mercredi soir que ce syndicat des travailleuses des CPE de la région de Montréal et Laval, rattaché à la Fédération de la santé et des services sociaux, affiliée à la CSN, consultera ses membres au sujet d’un mandat de grève.

Il n’est pas acquis non plus qu’il s’agira d’une grève générale illimitée. Il pourrait s’agir d’une banque de journées de grève à être tenues au moment jugé opportun. Il appartiendra aux membres d’en décider, a réitéré lundi Nathalie Fontaine, vice-présidente à la négociation du syndicat.

Elle admet cependant que les négociations avec l’Association patronale nationale des Centres de la petite enfance de Montréal et Laval sont «dans une impasse».

L’association patronale, de son côté, affirme ne pas comprendre l’attitude du syndicat. Elle assure avoir «accepté l’ensemble de la proposition syndicale», notamment celle d’intégrer l’entente nationale conclue l’hiver dernier.

L’association patronale admet avoir en revanche trois demandes concernant des clauses régionales — et c’est ce qui pose problème avec le syndicat.