Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

Grand Vancouver: diminution des ventes de maisons en juillet

La Presse Canadienne|Mis à jour le 16 avril 2024

Grand Vancouver: diminution des ventes de maisons en juillet

Les ventes de propriétés résidentielles se sont dénombrées à 1887 le mois dernier, et elles étaient inférieures de 35,2% à la moyenne des ventes sur 10 ans pour juillet. (Photo: La Presse Canadienne)

VANCOUVER — Les ventes de maisons dans le Grand Vancouver ont chuté de 43% en juillet, par rapport au même mois l’an dernier, et de 23% par rapport au mois de juin, a indiqué mercredi la chambre immobilière de la région.

Les ventes de propriétés résidentielles se sont dénombrées à 1887 le mois dernier, et elles étaient inférieures de 35,2% à la moyenne des ventes sur 10 ans pour juillet.

Selon la chambre immobilière, ces chiffres signalent qu’un nouveau cycle de marché, caractérisé par une diminution de la demande de logements, est arrivé.

Une partie de ce cycle comprend une augmentation progressive du nombre de maisons à vendre, a précisé la chambre immobilière, mais les inscriptions du mois dernier ont totalisé 3960 propriétés, un chiffre en baisse de près de 10% par rapport à celui de juillet 2021 et de 25% par rapport à juin 2022.

Pendant ce temps, le prix de référence composé pour la région s’élevait à plus de 1,2 million de dollars le mois dernier, soit une augmentation d’environ 10% par rapport à juillet 2021 et une baisse de 2% par rapport à juin 2022.

«Les acheteurs de maison font preuve de plus de prudence sur le marché actuel en réponse à la hausse des taux d’intérêt et aux préoccupations inflationnistes», a indiqué le président de la chambre immobilière, Daniel John, dans un communiqué.

«Cela a permis à la sélection de maisons à vendre d’augmenter et aux prix de baisser légèrement dans la région au cours des trois derniers mois.»