Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

GM: le bénéfice net du groupe a baissé de 39%

AFP|Mis à jour le 16 avril 2024

GM: le bénéfice net du groupe a baissé de 39%

Il prévoit un bénéfice ajusté par action et hors éléments exceptionnels compris entre 6,25 et 7,25 $US. (Photo: 123RF)

Le constructeur automobile américain General Motors (GM) a vu ses profits reculer fin 2021, mais s’attend à des «résultats solides» pour 2022 grâce notamment à l’«amélioration» de la disponibilité des semi-conducteurs. 

Comme le reste du secteur automobile, GM a été affecté tout au long de l’année par la pénurie de puces électroniques, devenues essentielles à la fabrication des véhicules. 

Si le groupe n’a pas pu écouler autant de produits qu’anticipé, il a donné la priorité aux véhicules les plus demandés, et les plus rentables, comme les camionnettes et les VUS. 

«Avec une amélioration des perspectives pour les semi-conducteurs aux États-Unis et en Chine, nous prévoyons que nos résultats 2022 resteront solides», a indiqué la patronne du groupe, Mary Barra, dans une lettre aux actionnaires. 

Le groupe, qui investit actuellement énormément dans les véhicules électriques, s’attend à ce que son bénéfice ajusté avant impôt reste près du niveau atteint cette année (14,3 milliards), soit entre 13 et 15 milliards de $US. (G$US)

Il prévoit un bénéfice ajusté par action et hors éléments exceptionnels compris entre 6,25 et 7,25 $US, là où les analystes anticipaient 6,92 $US.

Le constructeur souligne toutefois que ses prévisions sont basées sur l’hypothèse «d’une demande continue et stable pour les véhicules» et «de l’absence de nouveau défi économique ou de nouveaux problèmes de chaîne d’approvisionnement significatif».

Le bénéfice net du groupe a baissé de 39% au quatrième trimestre, à 1,7 G$US, tandis que son chiffre d’affaires diminuait de 11% à 33,6 G$US.

Sur l’ensemble de l’année, le bénéfice net du groupe a progressé de 56% pour atteindre 10,02 G$US, avec un chiffre d’affaires en hausse de 4% à 127 G$US. 

Au quatrième trimestre comme sur l’année, les revenus se sont affichés sous les attentes des analystes. 

L’action reculait de 0,3% à la Bourse de New York dans les échanges électroniques suivant la clôture de la séance.