Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

Front commun: la tendance des votes est claire

La Presse Canadienne|Mis à jour le 16 avril 2024

Front commun: la tendance des votes est claire

Après trois semaines d’assemblées générales des syndiqués sur cinq, la tendance des votes en faveur de l’entente de principe du front commun est claire. (Photo: La Presse Canadienne)

Après trois semaines d’assemblées générales des syndiqués sur cinq, la tendance des votes en faveur de l’entente de principe du front commun est claire.

Les 420 000 travailleurs membres de syndicats du front commun, dans la santé, l’enseignement primaire et secondaire, ainsi que le collégial, ont commencé à voter le 15 janvier.

Par exemple, la plus grosse constituante du front commun, soit la CSN, a enregistré à ce jour un appui de 78% en moyenne en faveur de l’entente, alors que 88 de ses 233 syndicats se sont prononcés.

Sa grande Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS) affiche des pourcentages d’appui variant de 75% à 100% en faveur de l’entente de principe.

Une autre des fédérations de la CSN qui représente plus de 10 000 professionnels et techniciens rapporte un appui de 71% à 90%.

La deuxième plus grande constituante du front commun, la CSQ, rapporte que «ça se passe bien», avec un bon taux de participation, alors que plus de la moitié des syndicats ont déjà voté. «Il n’y a pas de grande contestation», y assure-t-on.

Sa Fédération des syndicats de l’enseignement (FSE), qui représente 95 000 enseignants du primaire et du secondaire, soit 60% d’entre eux, affiche aussi un vote soutenu en faveur de l’entente intersectorielle, soit celle sur les salaires. Ses votes sont aussi favorables, mais moins fortement, sur l’entente sectorielle portant sur la composition de la classe et l’allègement de la tâche des enseignants.

Par exemple, le Syndicat de l’enseignement de la région Les Moulins (Terrebonne, Repentigny) a appuyé l’entente intersectorielle à 82% et l’entente sectorielle à 70%. Pour les enseignants «du Fer» sur la Côte-Nord, le syndicat a enregistré 88% de votes favorables pour l’entente intersectorielle et 63% pour l’entente sur les conditions de travail.

À l’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS), 17 unités d’accréditation sur 49 se sont prononcées, avec un appui global à l’entente de principe de 74,1%.

Au Syndicat québécois des employés de service, affilié à la FTQ, dans la santé, on indique vendredi que les votes sont favorables dans toutes les unités d’accréditation qui se sont prononcées à ce jour. Le SQEES précise que 43 unités du secteur public ont voté sur 73, avec un appui moyen à l’entente de principe de 82%.

 

Lia Lévesque, La Presse Canadienne

 

Abonnez-vous gratuitement aux infolettres de Les Affaires et suivez l’actualité économique et financière au Québec et à l’international, directement livrée dans votre boîte courriel.

Avec nos trois infolettres quotidiennes, envoyées le matin, le midi et le soir, restez au fait des soubresauts de la Bourse, des nouvelles du jour et retrouvez les billets d’opinion de nos experts invités qui soulèvent les enjeux qui préoccupent la communauté des affaires.