François Legault se présente les mains vides au congrès annuel de la FQM

Publié le 29/09/2023 à 10:16

François Legault se présente les mains vides au congrès annuel de la FQM

Publié le 29/09/2023 à 10:16

Par La Presse Canadienne

Le premier ministre François Legault (Photo: La Presse Canadienne)

Québec — Le premier ministre François Legault prévient les municipalités: le gouvernement du Québec n'a pas de marge de manœuvre en ce moment.

À relire: Le gouvernement Legault rattrapé par ses cadeaux électoralistes

M. Legault prononçait un discours vendredi matin au congrès annuel de la Fédération québécoise des municipalités (FQM), à Québec.

Il s'est présenté devant les quelque 2000 participants les mains vides, affirmant que les municipalités ne devaient pas s'attendre à une augmentation de leur financement.

«C'est sûr que si on parle d'avancées, je veux être honnête avec vous autres, il n'y en a pas de marge de manœuvre à Québec, et il n'est pas question qu'on augmente les impôts», a-t-il déclaré.

En mêlée de presse après le discours de M. Legault, le président de la FQM, Jacques Demers, a plaidé que les municipalités faisaient face à plusieurs nouveaux défis. 

Or, il a affirmé que l'important était de préserver les acquis du pacte fiscal signé en 2019, qui permet notamment aux municipalités de toucher 1 % de la taxe de vente (TVQ).

«L'avancement, on va le retrouver de toute façon dans le point de TVQ. Dès cette année, c'est 445 millions $. En 2030, ce point-là, c'est 1 milliard $», s'est consolé M. Demers.

 

Par Caroline Plante

À la une

Le front commun annonce de nouvelles journées de grève en décembre

Mis à jour il y a 7 minutes | La Presse Canadienne

Ce sera du 8 au 14 décembre que ses membres débraieront nouveau, à moins d'une entente d'ici là.

Canada Goose achète le fournisseur européen de tricots Paola Confectii

Il y a 18 minutes | La Presse Canadienne

L'entreprise Paola Confectii est établie en Roumanie et a été un partenaire depuis le lancement de Canada Goose en 2017.

Des entreprises ciblées pour leur prise de position dans le conflit Israël-Hamas

Mis à jour il y a 39 minutes | La Presse Canadienne

De nombreuses marques internationales, dont McDonald's, Starbucks et Disney, ont été la cible de boycottages.