Fin des primes du secteur public: le Front commun s’insurge et manifeste de nouveau

Publié le 25/09/2023 à 09:23

Fin des primes du secteur public: le Front commun s’insurge et manifeste de nouveau

Publié le 25/09/2023 à 09:23

Par La Presse Canadienne

Les syndicats revendiquent des améliorations des conditions de travail, un rattrapage salarial et une protection contre l’inflation. (Photo: La Presse Canadienne)

Des militants du Front commun ont prévu se rassembler à l’aube lundi pour dénoncer la décision du gouvernement Legault de couper les primes alors que les négociations tendues se poursuivent entre Québec et les syndicats représentant des milliers de travailleurs du secteur public. 

Un groupe de militants du Front commun devait manifester devant les bureaux du Conseil du trésor, à Québec, lundi dès 7 h, selon un communiqué de presse du Front commun, qui regroupe les syndicats de la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS représentant plus de 420 000 travailleurs de l’État québécois dans les secteurs publics, en éducation, en santé et dans les services sociaux ainsi qu’en enseignement supérieur.

Le Front commun réclame depuis plus d’un an que plusieurs primes et mesures soient maintenues pendant la durée des négociations, mais le gouvernement provincial a annoncé plus tôt que certaines primes qui touchent des travailleurs du secteur public prendraient fin le 30 septembre.

Une séance de négociation devrait avoir lieu lundi avant−midi et le Front commun «souhaite accentuer la pression pour que le gouvernement convienne de la nécessité de prolonger ces primes». Il soutient que ces primes représentent des milliers de dollars annuellement pour les travailleurs. 

«Les voir utiliser nos primes comme levier de négo, c’est juste inacceptable», indique le communiqué de presse du Front commun.

Les syndicats revendiquent des améliorations des conditions de travail, un rattrapage salarial et une protection contre l’inflation. «On en a assez de l’arrogance du gouvernement, ça suffit le niaisage. Après la grande manifestation nationale en fin de semaine, les votes en assemblées générales se poursuivent. Si le gouvernement se cherchait une autre bonne idée pour alimenter la grogne des travailleuses et des travailleurs, en voilà une», rapporte le Front commun dans son communiqué.

Samedi, des milliers de personnes ont défilé dans les rues de Montréal à l’occasion de la manifestation organisée par le front commun intersyndical du secteur public.

Avant la marche, la présidente du Conseil du Trésor, Sonia LeBel, s’est dite prête à poursuivre les discussions, mais a estimé qu’«on doit absolument organiser le travail dans nos écoles et nos hôpitaux d’une façon plus efficace».

Sur le même sujet

À la une

Quand les Québécois découvraient la Bourse dans nos pages

Édition du 21 Février 2024 | Sophie Chartier

SPÉCIAL 95 ANS. «Des entreprises comme Cascades et Couche-Tard, elles sont extrêmement reconnaissantes envers le REA.»

95 ans d'ambition et d'innovation

Édition du 21 Février 2024 | Marine Thomas

BILLET. Cela fait déjà 95 ans que le journal «Les Affaires» informe les décideurs du Québec.

Bourse: Wall Street reprend son souffle et finit en baisse

Mis à jour le 26/02/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a terminé en baisse.