Faites partie de notre classement des 300 plus grandes PME du Québec

Publié le 18/08/2022 à 17:00

Faites partie de notre classement des 300 plus grandes PME du Québec

Publié le 18/08/2022 à 17:00

Par Les Affaires

(Photo: 123RF)

Chers lecteurs, chères lectrices, 

Comme chaque année, Les Affaires travaille à établir le classement des 300 plus grandes PME du Québec.

Soyez attentifs, nos partenaires de la maison de recherche SOM pourraient vous contacter très prochainement. 

Pour figurer en bonne place au classement et ainsi profiter d’une belle visibilité, tout ce que vous avez à faire est de nous fournir quelques informations au sujet de votre entreprise, en cliquant sur le lien ci-dessous.   

https://forms.office.com/r/xjPDUmtMXi 

Si vous éprouvez des difficultés à l’ouverture du lien, essayez de le copier-coller directement dans la barre de navigation. Si cela ne fonctionne toujours pas, contactez Laurent Mercier à l’adresse suivante : classementlesaffaires@groupecontex.ca.

La participation de votre entreprise est essentielle, car seules celles qui auront complété le questionnaire sont susceptibles de figurer au classement.

(Photo: 123RF)

 

Sur le même sujet

ClickSpace: le «WeWork plus plus» d’Ahuntsic

Accueillant des PME spécialisées dans le commerce électronique, les espaces de travail de ClickSpace s’agrandissent.

3 trucs pour mieux diriger votre équipe en mode hybride

05/10/2022 | Catherine Charron

RHÉVEIL-MATIN. «On est dans un monde d’hyper collaboration, où il n’y a rien d’intentionnel là-dedans.»

À la une

Cinq faits peu connus sur les REER

Il y a 24 minutes | Morningstar

Voici quelques approches atypiques qui peuvent rehausser le niveau de votre épargne et stimuler vos prestations de REER.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

Mis à jour il y a 40 minutes | Refinitiv

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

Santé-sécurité au travail: de nouvelles dispositions entrent en vigueur

Il y a 50 minutes | La Presse Canadienne

Une disposition porte sur l’obligation d’accommodement d'un employeur après un accident du travail.