États-Unis: Walmart relève le salaire minimum de ses employés

Publié le 24/01/2023 à 15:14

États-Unis: Walmart relève le salaire minimum de ses employés

Publié le 24/01/2023 à 15:14

Par AFP

Walmart devrait faire passer son salaire horaire moyen aux États-Unis à 17,50 dollars d’ici mars. (Photo: 123RF)

New York — Le groupe de supermarchés Walmart, premier employeur aux États-Unis, a annoncé mardi qu’il allait relever le salaire minimum dans ses établissements aux États-Unis de 12 à 14 dollars de l’heure, signe que le marché du travail reste tendu dans le pays.

La rémunération de base dans le groupe va plus précisément passer de 12 à 18 dollars de l’heure, en fonction des zones dans le pays, à une fourchette comprise entre 14 et 19 dollars, a précisé à l’AFP une porte-parole de l’entreprise.

Le salaire minimum aux États-Unis est théoriquement de 7,25 dollars, mais de nombreux États l’ont fixé à un montant supérieur, comme la Californie à 15 dollars.

Le géant du commerce en ligne Amazon ou les supermarchés Target ont aussi un salaire minimum fixé à 15 dollars de l’heure.

Entre la hausse des salaires de base et des augmentations aux employés déjà présents dans l’entreprise, Walmart devrait faire passer son salaire horaire moyen à 17,50 dollars d’ici mars.

L’entreprise, qui employait 1,7 million de personnes aux États-Unis fin janvier 2021, va aussi renforcer le portefeuille de formations qu’elle finance pour les employés et les aides à l’obtention d’un permis de conduire poids lourd. 

Malgré le ralentissement économique et les annonces de licenciements massifs par quelques géants de la tech, le marché de l’emploi reste solide aux États-Unis et certains secteurs peinent encore à recruter, notamment aux salaires les plus bas.

Le taux de chômage a ainsi reculé en décembre à 3,5%, son plus bas niveau en plus de 50 ans, tandis que les entreprises et administrations du pays créaient 223 000 emplois.

Signe toutefois d’une possible inflexion: la croissance du salaire horaire moyen, de 4,6% par rapport à décembre 2021, a été la plus faible depuis août 2021.

À la une

Fedex affine ses prévisions annuelles après un bénéfice en hausse au 1T

13:47 | AFP

Son action bondissait de 5,78% à 264,99 $US dans les échanges après la clôture de la Bourse de New York.

Rentabilité ou croissance: quoi choisir?

EXPERT INVITÉ. Cela dépend de plusieurs facteurs, dont la dynamique du marché et l’accès au capital.

Bourse: Toronto retraitait de près de 300 points en fin de matinée

Mis à jour à 12:09 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street ouvre en baisse, digère encore la communication de la Fed.