Emploi: le chômage croît au Québec et à Montréal

Publié le 04/11/2011 à 11:06, mis à jour le 04/11/2011 à 13:32

Emploi: le chômage croît au Québec et à Montréal

Publié le 04/11/2011 à 11:06, mis à jour le 04/11/2011 à 13:32

Photo: Bloomberg

Déception au Québec, où le taux de chômage a remonté à 7,7%, après avoir perdu pas moins de 13 300 emplois en octobre.

Son chômage demeure plus élevé que celui du Canada, qui avec une perte de 54 000 emplois durant le mois - la pire perte depuis février 2009- voit son taux de chômage atteindre 7,3%.

N’empêche, le Québec fait mieux que l’ensemble des provinces maritimes, et de même que de l’Ontario. Cette dernière a vue son chômage grimpé de 0,5 points de pourcentage avec la perte de 38 700 emplois, essentiellement dans le travail à temps plein.

Son taux de chômage s’établit aujourd’hui à 8,1%, 8,6% en Nouvelle-Écosse, 9,4% au Nouveau-Brunswick, 11,2% à l’Ile du Prince-Edouard et 12,9% à Terre-Neuve et Labrador.

Au Québec, les pertes se répartissent pratiquement également entre le secteur des biens et celui des services en octobre. Le secteur manufacturier a dégarni ses rangs de 13 000 travailleurs, alors que dans le commerce, ces départs se situent à 11 900. Le secteur des services professionnels, scientifiques et techniques écope avec une diminution de 7 700 emplois.

La situation se dégrade à Montréal et Trois-Rivières

Au Québec, c’est la ville de Trois-Rivières qui semble la plus mal en point des grandes villes au niveau de l’emploi. Son taux de chômage atteint les 8,8%, en hausse de 0,1 point de pourcentage par rapport à septembre.

Montréal, affiche pour sa part un taux de 8,1% en octobre, lui hausse en hausse de 0,1 point de pourcentage par rapport au moins précédent.

La métropole est suivie en ordre décroissant par Sherbrooke (7%), Gatineau (6,8%), Saguenay (6,5%) et Québec (4,6%).

À la une

Bourse: records en clôture pour Nasdaq et S&P 500, Nvidia première capitalisation mondiale

Mis à jour à 17:28 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les titres de l’énergie contribuent à faire grimper le TSX.

Stellantis rappelle près de 1,2 million de véhicules aux États-Unis et au Canada

Environ 126 500 véhicules au Canada sont concernés par le rappel.

Le régulateur bancaire fédéral maintient la réserve de stabilité intérieure à 3,5%

L’endettement des ménages reste une préoccupation pour le Bureau du surintendant des institutions financières.