Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

É.-U.: le déficit commercial continue de se creuser en février

AFP|Mis à jour le 16 avril 2024

É.-U.: le déficit commercial continue de se creuser en février

Du côté des exportations, le pétrole, l’alimentation, l’aviation civile et l’automobile ont été particulièrement concernés. (Photo: 123RF)

Washington — Le déficit commercial des États-Unis a continué à se creuser en février, du fait d’une hausse plus marquée des importations que des exportations, en valeur, selon les données publiées jeudi par le département du Commerce.

Le déficit des échanges de biens et services avec le reste du monde a atteint 68,9 milliards de dollars américains (G$US), soit une hausse de 1,9% par rapport au mois précédent, dont les données ont été légèrement revues à la hausse, à 67,6G$US, contre 67,4G$US annoncés initialement.

Le déficit pour février dépasse les attentes des analystes, qui tablaient plutôt sur une légère réduction, à 66G$US, selon le consensus publié par briefing.com.

Dans le détail, les exportations ont enregistré une progression de 2,3%, soit 5,8G$US, par rapport à janvier, alors que les importations ont augmenté de 2,2%, soit 7,1G$US sur la même période.

Sur un an, le déficit est en recul de 2,8%, avec des exportations en hausse de 1,8% et des importations progressant de seulement 0,8%. Mais février marque le plus large déficit depuis le mois d’avril 2023.

En prenant la moyenne des trois derniers mois en revanche, le déficit est en progression de 2,1G$US, du fait d’une progression plus marquée des importations que des exportations.

Les secteurs ayant le plus importé sont les produits de consommation, en particulier électronique grand public et produits pharmaceutiques, ainsi que l’alimentation et l’automobile.

Du côté des exportations, le pétrole, l’alimentation, l’aviation civile et l’automobile ont été particulièrement concernés.

Quant à la distribution géographique, concernant les biens, la Chine reste le pays avec lequel le déficit reste le plus important, mais se réduit peu à peu, notamment au profit du Mexique, avec qui le déficit américain continue de se creuser, ainsi que le Vietnam.

L’Union européenne reste cependant la deuxième économie avec laquelle le déficit des États-Unis reste le plus marqué, se concentrant une nouvelle fois sur quatre pays: l’Allemagne, l’Irlande, l’Italie et la France.

 

Inscrivez-vous gratuitement aux infolettres de Les Affaires et suivez l’actualité économique et financière au Québec et à l’international, directement livrée dans votre boîte courriel.

Avec nos trois infolettres quotidiennes, envoyées le matin, le midi et le soir, restez au fait des soubresauts de la Bourse, des nouvelles du jour et retrouvez les billets d’opinion de nos experts invités qui soulèvent les défis qui préoccupent la communauté des affaires.