Dorel améliore ses bénéfices, mais le fabricant continue de perdre de l’argent

Publié le 12/03/2024 à 11:38

Dorel améliore ses bénéfices, mais le fabricant continue de perdre de l’argent

Publié le 12/03/2024 à 11:38

Par La Presse Canadienne

Le président et chef de la direction, Martin Schwartz, affirme que ses ventes de mobiliers de maison ont été décevantes, car le marché n’a pas rebondi comme prévu. (Photo: La Presse Canadienne)

Les Industries Dorel ont continué à perdre de l’argent au dernier trimestre, mais ces pertes limitées marquent une amélioration majeure au cours des deux dernières années et demie.

Le fabricant de meubles de maison et d’articles pour enfants a enregistré une perte nette de 3,8 millions de dollars américains (M$US) pour le trimestre se terminant le 31 décembre, contre une perte de 41,4 M$US pour la même période l’an dernier.

Dorel affirme que les revenus du quatrième trimestre ont augmenté de 3,1% pour atteindre 350,7 M$US, contre 340,3 M$US un an plus tôt.

Sur une base ajustée, le bénéfice net des activités poursuivies a bondi à 200 000 $US, ou un cent par action diluée, contre une perte de 39,8 M$US, ou 1,22 $US par action diluée, l’année précédente.

Le résultat a dépassé les attentes des analystes d’une perte ajustée de sept cents par action diluée, selon la société de données sur les marchés financiers Refinitiv.

C’est également la première fois depuis le milieu de 2021 que Dorel, qui vend des articles allant des canapés aux poussettes, réalise un bénéfice ajusté.

Le président et chef de la direction, Martin Schwartz, affirme que ses ventes de mobiliers de maison ont été décevantes, car le marché n’a pas rebondi comme prévu.

Toutefois, il affirme que l’entreprise montréalaise gagne des parts de marché et qu’elle est sur la bonne voie pour ramener sa division de produits pour enfants «sur une base solide».

Sur le même sujet

Boralex affiche un bénéfice net en hausse de 62% au T1 de 2024

Cela s'explique notamment à l'augmentation de la production des parcs éoliens en Amérique du Nord.

Main-d'oeuvre: les entreprises embauchent «plus que jamais»

15/05/2024 | François Normand

Selon un nouveau rapport de STIQ, 48% des PME manufacturières ont connu une hausse d’au moins 5% de leurs effectifs.

À la une

Trois stratégies pour rendre son commerce plus attrayant

Édition du 22 Mai 2024 | Jean-François Venne

COMMERCE DE DÉTAIL. Voici trois commerces qui ont élaborer de nouvelles stratégies pour se démarquer.

La main-d'oeuvre reste un défi pour les détaillants

Édition du 22 Mai 2024 | Jean-François Venne

COMMERCE DE DÉTAIL. Plus d'un poste vacant sur dix au Québec se trouve dans le secteur du commerce de détail.

Des clients avides de rabais

Édition du 22 Mai 2024 | Jean-François Venne

COMMERCE DE DÉTAIL. Les détaillants doivent s'ajuster aux nouvelles attentes des consommateurs.