Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

Décès de Brian Mulroney, le «p’tit gars de Baie-Comeau»

LesAffaires.com et La Presse Canadienne|Mis à jour le 16 avril 2024

Décès de Brian Mulroney, le «p’tit gars de Baie-Comeau»

Brian Mulroney (Photo: La Presse canadienne)

L’ancien premier ministre Brian Mulroney est décédé à l’âge de 84 ans. Sa fille Caroline en a fait l’annonce sur le réseau social X, jeudi en fin de journée.

«Au nom de ma mère et de notre famille, c’est avec une grande tristesse que nous annonçons le décès de mon père, le très honorable Brian Mulroney, le 18e premier ministre du Canada. Il est mort paisiblement, entouré de sa famille.»

La famille de M. Mulroney avait indiqué l’été dernier que son état de santé s’améliorait de jour en jour après une intervention cardiaque qui avait suivi un traitement pour un cancer de la prostate au début de 2023.

M. Mulroney, qui dirigeait le Parti progressiste-conservateur, a remporté le plus grand mandat majoritaire de l’histoire lorsqu’il a été élu en 1984.

Il a accédé au poste de premier ministre avec un soutien massif, mais il est reparti avec le taux d’approbation le plus bas de l’histoire des sondages.

M. Mulroney vivait à Montréal.

«Brian Mulroney aimait le Canada. C’est avec une grande tristesse que j’ai appris son décès. Il n’a jamais cessé de travaillé pour les Canadiens et a toujours cherché à faire de ce pays un endroit meilleur où il fait bon vivre, a pour sa part écrit le premier ministre Justin Trudeau. Je n’oublierai jamais les conseils qu’il m’a donnés au fil des ans. Il était généreux, dévoué et très passionné par son travail.»

«Je lui serai toujours reconnaissant pour ses conseils francs et son généreux mentorat à mon égard», a pour sa part écrit Pierre Poilievre, chef du Parti conservateur du Canada, sur X.

De son côté François Legault a dit aurevoir au «p’tit gars de Baie-Comeau»: «Comme premier ministre du Canada, il a été un visionnaire avec son accord de libre-échange canado-américain. Il s’est tenu debout en s’opposant au régime de l’apartheid en Afrique du Sud. Il a su lutter contre les pluies acides, un des grands défis environnementaux à l’époque. Il a aussi été un véritable ambassadeur qui a fait rayonner le Québec et le Canada partout dans le monde.»

«M. Mulroney a été un des plus grands premiers ministres de l’histoire du Canada. Il fut un leader exceptionnel. Un visionnaire. Et un homme d’État dont l’influence a eu un impact significatif sur le plan international. Je garde le souvenir d’un homme généreux, passionné et profondément attaché au Canada», a indiqué sur X Jean Charest, ancien premier ministre du Québec.

 

Réactions du milieu des affaires

Dans le monde des affaires québécois, l’annonce de son décès a provoqué de nombreuses réactions.

«C’est un homme qui a joué un rôle très important dans le développement de la société. Un homme respecté. On lui doit énormément de reconnaissance, un grand merci pour ce qu’il a fait pour le Québec», a dit Rémi Marcoux, ancien président de TC Transcontinental.

«C’était vraiment quelqu’un qui comprenait les gens, un citoyen exemplaire, qui a beaucoup servi le Canada, le Québec, et Montréal. C’est quelqu’un que j’admire beaucoup et je vais toujours admirer ce qu’il a fait pour notre pays», a dit à Les Affaires Andrew Molson, président du conseil Avenir global.

– Avec la collaboration de Dominique Talbot

 

Inscrivez-vous gratuitement aux infolettres de Les Affaires et suivez l’actualité économique et financière au Québec et à l’international, directement livrée dans votre boîte courriel.

Avec nos trois infolettres quotidiennes, envoyées le matin, le midi et le soir, restez au fait des soubresauts de la Bourse, des nouvelles du jour et retrouvez les billets d’opinion de nos experts invités qui soulèvent les enjeux qui préoccupent la communauté des affaires.