De nombreux entrepreneurs craignent de fermer boutique en raison du manque d'employés

Publié le 17/07/2023 à 14:30

De nombreux entrepreneurs craignent de fermer boutique en raison du manque d'employés

Publié le 17/07/2023 à 14:30

Par La Presse Canadienne

Le sondage a été effectué du 21 avril au 31 mai auprès de 903 membres de la FCEI. (Photo: 123RF)

Même si la situation est moins préoccupante qu'en 2021, de nombreux entrepreneurs craignent que la rareté de main-d'oeuvre menace la viabilité de leur entreprise.

Près de 85% des entrepreneurs affirment être freinés par la pénurie de main-d'oeuvre, selon un sondage de la Fédération canadienne de l'entreprise indépendante (FCEI) publié lundi. En fait, ils sont 60% à manquer d'employés tandis que 25% en ont suffisamment, mais subissent des coûts supplémentaires importants pour garnir leurs effectifs. 

Parmi les petites entreprises touchées par la rareté de main-d'oeuvre, 40% estiment que leur viabilité à moyen terme (1 à 4 ans) est en jeu si la situation ne s'atténue pas. Ce taux était de 45% en 2021. À court terme, ce sont 6% qui craignent de connaître le même sort d'ici les 12 prochains mois. Ce taux était de 12% en 2021. 

L'amélioration des données démontre comment certaines PME ont réussi à s'adapter à ce changement de paradigme sur le marché du travail. L'enjeu demeure «urgent» et «de taille», prévient le vice-président pour le Québec à la FCEI, François Vincent. 

«Que près de la moitié des entrepreneurs québécois se disent à risque à moyen terme en raison des pénuries de main-d'oeuvre, démontre comment cet enjeu met une pression énorme sur leurs dos», prévient-il dans un communiqué. 

Le sondage a été effectué du 21 avril au 31 mai auprès de 903 membres de la FCEI.

Sur le même sujet

Quel avenir pour les stations de ski?

EXPERT INVITÉ. «On peut s’attaquer au problème dès maintenant en s’adaptant et en se diversifiant.»

Comment augmenter la valeur de son entreprise avant sa vente?

12/04/2024 | WelcomeSpaces.io

LE COURRIER DE SÉRAFIN. Voici 7 étapes clés pour augmenter la valeur de votre entreprise.

À la une

Budget fédéral 2024: Ottawa pige 19,4G$ dans les poches des ultrariches et des entreprises

BUDGET FÉDÉRAL 2024. La mesure devrait servir à éponger le déficit de 39,8 G$ prévu pour 2024-2025.

Budget fédéral 2024: Ottawa veut encourager les régimes de retraite à investir au Canada

BUDGET FÉDÉRAL 2024. Ottawa veut inciter les régimes de retraite à investir au pays, mais sans y consacrer d’argent.

Ce budget écrit à l'encre rouge foncé ne fera pas que des heureux

EXPERTE INVITÉE. Les contribuables les mieux nantis passent à la caisse.