Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

Comptes gelés des manifestants: la GRC collabore avec les banques

La Presse Canadienne|Mis à jour le 16 avril 2024

Comptes gelés des manifestants: la GRC collabore avec les banques

La GRC assure qu’à aucun moment elle n’a fourni aux institutions financières une liste de donateurs. (Photo: La Presse Canadienne)

Ottawa — La Gendarmerie royale du Canada (GRC) affirme qu’elle collabore avec les institutions financières sur des comptes qui ont été gelés dans le cadre des mesures fédérales visant à mettre fin aux manifestations à Ottawa et à des postes frontaliers.

Les ordonnances du gouvernement prévues par la Loi sur les mesures d’urgence permettent maintenant aux institutions financières de geler les comptes de personnes soupçonnées d’envoyer de l’argent aux manifestants qui ont campé au centre-ville d’Ottawa pendant trois semaines.

La loi sur les mesures d’urgence prévoit aussi des mesures visant les manifestants eux-mêmes.

La GRC affirme dans un communiqué que les enquêteurs ont fourni aux banques l’identité de personnes qui auraient «agi comme influenceurs lors des manifestations illégales à Ottawa», ainsi que l’identité de propriétaires ou de conducteurs de véhicules «qui refusaient de quitter le secteur».

La GRC assure qu’à aucun moment elle n’a fourni aux institutions financières une liste de donateurs.

La police fédérale publie cette déclaration alors que selon des députés conservateurs, des électeurs soutiennent que leur compte bancaire a été gelé parce qu’ils avaient fait un don relativement faible au mouvement de protestation.

«Bien que la décision de geler les comptes demeure la responsabilité des institutions financières, la GRC collabore avec diligence avec ses partenaires fédéraux et de l’application de la loi pour communiquer tout renseignement pertinent sur les personnes et les entreprises soupçonnées de participer aux activités illégales», indique la police fédérale.