Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

Ce qu’il faut savoir sur les incendies de forêt

La Presse Canadienne|09 juin 2023

Ce qu’il faut savoir sur les incendies de forêt

En Alberta, le risque d’extension des sinistres est aggravé par des températures anormalement élevées pour la saison, qui dépassent actuellement 25°C. (Photo: Getty Images)

La bataille contre des centaines d’incendies de forêt se poursuit au Canada, car de nombreuses juridictions font l’objet d’avertissements de chaleur ou de qualité de l’air du gouvernement fédéral.

Voici un aperçu des développements jeudi.

Le nombre de feux de forêt diminue légèrement

Le nombre d’incendies de forêt au pays a légèrement chuté avec 431 incendies dans neuf provinces et deux territoires. 

C’est en baisse par rapport aux 441 feux mercredi, le Québec ayant éteint 10 incendies.

Le nombre de feux non maîtrisés est également passé de 256 à 234, incluant un changement de statut pour plus d’une douzaine de feux au Québec.

Les incendies et la fumée affectant des millions de Canadiens ont suscité un débat à la Chambre des communes, les députés ont exprimé leur solidarité avec les personnes touchées, et discuté du rôle des changements climatiques.

Ordre d’évacuation dans le nord−est de la C.−B. 

Un ordre d’évacuation a été donné pour les résidants du district de Tumbler Ridge, une communauté de 2400 personnes dans le nord−est de la Colombie−Britannique, en raison de la menace posée par un incendie de forêt envahissant.

Le BC Wildfire Service affirme que le feu, d’une superficie d’environ 96 kilomètres carrés, se propage agressivement et ne répond pas aux efforts de suppression.

Entre−temps, des avis sur la qualité de l’air ont été émis pour une partie de l’île de Vancouver et une grande partie du Lower Mainland.

Deux feux de forêt incontrôlables à l’est de Vancouver, ainsi qu’un incendie sur l’île de Vancouver, contribuent à l’état du ciel qui est voilé.

Environnement Canada affirme qu’un changement de conditions météorologiques pourrait réduire la fumée et des averses sont probables dans le quart inférieur de la province vendredi.

Cependant, aucune pluie n’est prévue dans certaines régions arides du nord−est de la Colombie−Britannique jusqu’à au moins la semaine prochaine. Les prévisions indiquent que les températures devraient rester bien au−dessus de la moyenne tout au long de la fin de semaine. 

La PM de l’Alberta minimise le lien entre les incendies de forêt et les changements climatiques

La première ministre Danielle Smith a déclaré que le gouvernement faisait venir des enquêteurs sur les incendies criminels de l’extérieur de la province pour retracer la cause des incendies de forêt qui sont sans précédent en Alberta.

Lorsqu’on lui a demandé comment elle conciliait les politiques énergétiques de son gouvernement du Parti conservateur uni avec le lien établi par les experts entre la saison des incendies extrêmes de cette année et le changement climatique, Mme Smith a répondu qu’elle était préoccupée par les incendies criminels.

Mme Smith a également déclaré que l’Alberta devait faire un meilleur travail en construisant des pare−feu autour des communautés.

Elle n’est pas la seule politicienne à minimiser le lien entre les feux de forêt et le changement climatique, mais les scientifiques ont affirmé que les incendies sont plus importants et plus intenses en raison du changement climatique. 

La fumée canadienne continue d’étouffer la capitale américaine

Les alertes de qualité de l’air à Washington ont atteint le statut «code violet», un cran en dessous des niveaux «marron», indiquant des conditions atmosphériques dangereuses. Il est également en vigueur dans certaines parties du Maryland, y compris à Baltimore.

Mais les touristes de la capitale américaine ne se laissent pas impressionner par la prodigieuse fumée des incendies de forêt au Canada.

Des foules habituelles de visiteurs ont bloqué les trottoirs le long du National Mall, à l’extérieur de la Maison−Blanche et sur le terrain du Capitole, avec une poignée optant pour le port du masque.

Le président Joe Biden a promis au premier ministre Justin Trudeau toute aide supplémentaire dont le Canada pourrait avoir besoin pour lutter contre les incendies de forêt.

Le U.S. National Interagency Fire Center, qui a déjà déployé plus de 600 pompiers américains, est prêt à répondre aux demandes canadiennes en termes de personnel et d’équipement supplémentaires.

La fumée des feux de forêt recouvre Toronto 

La ville la plus peuplée du Canada est confrontée à un ciel brumeux et une mauvaise qualité de l’air alors que la fumée des incendies de forêt en Ontario et au Québec se déplace.

Environnement et Changement climatique Canada a publié une déclaration spéciale sur la qualité de l’air pour Toronto, le sud−ouest de l’Ontario et la région de Niagara, mettant en garde contre des niveaux élevés de pollution et une mauvaise qualité de l’air.

Certains conseils scolaires et la Ville de Toronto ont déplacé les activités de plein air à l’intérieur, tandis que d’autres programmes de loisirs ont été annulés.

La Ville affirme également qu’elle dispose d’équipes de sensibilisation qui vont à la rencontre des sans−abri, effectuent des contrôles de santé, fournissent de l’eau et les encouragent à aller à l’intérieur.

Il y a 56 incendies de forêt actifs en Ontario, dont 27 sont déclarés non maîtrisés.

Un feu de forêt à moins de 500 mètres d’une municipalité au Québec

La lutte contre les incendies de forêt au Québec se concentre dans la région nord de la province où les flammes brûlent près d’une municipalité d’environ 800 habitants.

Les autorités disent qu’un feu de forêt se trouve à moins de 500 mètres de Normétal, qui est situé à 720 kilomètres au nord−ouest de Montréal.

Le Québec fait face à sa pire saison de feux de forêt jamais enregistrée et il y a 146 incendies actifs qui brûlent toujours.

Des pompiers de la France et du Nouveau−Brunswick ont été dépêchés sur les lieux et les autorités s’attendent à ce que d’autres pompiers du Portugal, d’Espagne et du Mexique se joignent à eux.

Le premier ministre François Legault a déclaré que la situation des incendies de forêt devrait rester stable au cours des prochaines 48 heures, mais les résidants déplacés par les incendies ne pourront probablement pas rentrer chez eux avant le début de la semaine prochaine.

D’autres ordres d’évacuation seront levés pour les résidants de la région d’Halifax 

Un plus grand nombre de résidants dans la région d’Halifax qui ont subi des dommages importants à la suite d’un incendie de forêt pourraient être en mesure de rentrer chez eux, car des ordres d’évacuation supplémentaires devraient être levés.

Plus de 16 000 personnes ont été forcées de fuir après qu’un incendie s’est déclaré le 28 mai et a détruit 150 maisons, mais plusieurs ordres d’évacuation ont depuis été levés pour les régions d’Upper Tantallon et de Hammonds Plains.

Bien que l’incendie ait été largement maîtrisé au cours de la fin de semaine, environ 4000 personnes attendent toujours de rentrer chez elles au nord−ouest du centre−ville de la ville.

Dans le sud−ouest de la Nouvelle−Écosse, l’incendie de 234 kilomètres carrés du lac Barrington est maintenu en place, mais les responsables affirment qu’il reste hors de contrôle.

Cet incendie a détruit 60 maisons et chalets et 150 autres structures.

Des experts craignent que le Canada ne perde son expertise en matière d’avion−citerne

Les experts en aviation affirment que le Canada perd de l’expertise dans la fabrication d’avion−citerne alors même que la demande augmente.

John Gradek, coordonnateur du programme de gestion de l’aviation de l’Université McGill, dit qu’il pense que les provinces ont besoin de plus d’avions−citernes, mais aucun de ces engins n’a été fabriqué au Canada depuis 2015.

Selon M. Gradek, il y a 55 avions ravitailleurs Canadair au Canada et, compte tenu du nombre d’incendies, c’est largement insuffisant.

Alors qu’une entreprise de la Colombie−Britannique devrait recommencer à construire des avions−citernes en 2027, M. Gradek explique que le fabricant a déjà reçu suffisamment de commandes d’autres pays pour occuper son usine pendant plus de deux ans.