Canada: moins de postes vacants en mars pour un total le plus faible depuis août 2021

Publié le 25/05/2023 à 11:07

Canada: moins de postes vacants en mars pour un total le plus faible depuis août 2021

Publié le 25/05/2023 à 11:07

Par La Presse Canadienne

L’agence fédérale a aussi observé que le nombre de postes vacants a peu varié dans l’ensemble des provinces en mars. (Photo : La Presse Canadienne)

OTTAWA — Le nombre de postes vacants a diminué légèrement de 2,1 % au mois de mars au Canada, ou de 17 300, pour s’établir à 815 300, son total le plus bas depuis août 2021.

Statistique Canada indique que les baisses cumulatives du nombre de postes vacants ont été portées à 56 300 depuis janvier dernier, ou de 6,5 %, et à 187 900, ou 18,7 % depuis le sommet de plus de un million de postes vacants atteint en mai 2022.

L’agence fédérale précise qu’en mars, des baisses du nombre de postes vacants ont été enregistrées dans les services administratifs, de soutien, de gestion des déchets et d’assainissement, ainsi que dans le transport et l’entreposage.

En revanche, il y a eu augmentation du nombre de postes vacants de 8600 dans les services d’enseignement.

Statistique Canada signale que le nombre de postes vacants a peu varié dans la plupart des autres secteurs en mars, y compris ceux qui contribuent le plus au nombre total de postes vacants. Ce fut le cas pour les soins de santé et l’assistance sociale, les services d’hébergement et de restauration, le commerce de détail, la construction et la fabrication.

L’agence fédérale a aussi observé que le nombre de postes vacants a peu varié dans l’ensemble des provinces en mars.

Quant au taux de postes vacants, qui correspond au nombre de postes vacants exprimé en proportion de la demande de main−d’œuvre totale, il a diminué de 0,2 point de pourcentage en mars au Canada pour s’établir à 4,5 %, le taux le plus faible depuis juin 2021.

Les taux les plus élevés ont été relevés en mars à l’Île−du−Prince−Édouard (5,3 %), en Colombie−Britannique (5,2 %) et au Québec (5 %).

À la une

Inflation modérée: les actions plus fortes que les obligations?

EXPERT INVITÉ. Pourquoi abaisser le taux directeur s’il n’y a pas de récession en vue?

Les nouvelles du marché du jeudi 30 mai

Mis à jour à 08:39 | Refinitiv

L’ESSENTIEL DE L’ACTUALITÉ • Le bénéfice de la Banque Royale du Canada ...

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi 30 mai

Mis à jour à 08:20 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les Bourses mondiales divisées avant des données sur l'inflation.