Canada: autre recul de l’espérance de vie en 2022, en particulier chez les femmes

Publié le 27/11/2023 à 09:33

Canada: autre recul de l’espérance de vie en 2022, en particulier chez les femmes

Publié le 27/11/2023 à 09:33

Par La Presse Canadienne

Statistique Canada signale que l’espérance de vie augmente lorsqu’il y a moins de décès en général, ou lorsque les décès ont tendance à se produire à un âge plus avancé, ou une combinaison des deux. (Photo: La Presse Canadienne)

Pour une troisième année consécutive, l’espérance de vie à la naissance des Canadiens a diminué pour passer de 81,6 ans en 2021 à 81,3 ans l’année dernière.

Les données tirées par Statistique Canada dans la Base canadienne de données de l’état civil — Décès précisent que la diminution observée en 2022, de 0,3 année, a été plus importante que celle de 0,1 année relevée en 2021. L’an dernier, le recul de l’espérance de vie à la naissance a été mesuré à 0,4 année chez les femmes et à 0,2 année chez les hommes.

Les observations régionales indiquent que l’espérance de vie a diminué à Terre−Neuve−et−Labrador, en Nouvelle−Écosse, au Nouveau−Brunswick, au Québec, en Ontario et au Manitoba. En revanche, en Saskatchewan, en Alberta et en Colombie−Britannique, où des baisses importantes ont été observées de 2020 à 2021, l’espérance de vie à la naissance a été essentiellement inchangée de 2021 à 2022.

Statistique Canada signale que l’espérance de vie augmente lorsqu’il y a moins de décès en général, ou lorsque les décès ont tendance à se produire à un âge plus avancé, ou une combinaison des deux. L’espérance de vie diminue lorsqu’il y a plus de décès, lorsque les décès surviennent à un âge plus jeune, ou une combinaison des deux.

L’agence fédérale a notamment observé que le nombre de décès attribuables à la COVID−19 a augmenté pour passer de 14 466 décès en 2021 à 19 716 l’an dernier. C’était le plus grand nombre de décès enregistré depuis le début de la pandémie.

Le phénomène a été particulièrement élevé dans le Canada atlantique, où le taux de décès attribuables à la COVID−19 en 2022 a été plus de sept fois plus élevé qu’en 2021.

Parallèlement, même si le cancer et les maladies cardiovasculaires sont demeurés les deux principales causes de décès au Canada l’an dernier, ils ont représenté 41,8% des décès, comparativement à 44,3% en 2021.

À la une

Négociations à TVA: un lock-out n'est pas à exclure, dit PKP

Les pourparlers entre la direction et le syndicat se déroulent actuellement en présence d’un médiateur.

Télécom: «Ça devient encore plus concurrentiel», note le patron de Québecor

Québecor a dévoilé jeudi des résultats inférieurs aux attentes des analystes.

Hausses de bénéfices pour Québecor, au 4T de 2023 et pour l'exercice

Le conseil d’administration a déclaré mercredi un dividende trimestriel de 0,325 $ par action.