Beyond Meat souffre d'une demande toujours «faible» aux États-Unis

Publié le 09/11/2023 à 09:12, mis à jour le 09/11/2023 à 09:19

Beyond Meat souffre d'une demande toujours «faible» aux États-Unis

Publié le 09/11/2023 à 09:12, mis à jour le 09/11/2023 à 09:19

Par AFP

Entre juillet et septembre, le chiffre d'affaires de l'entreprise a reculé de 8,7% sur un an à 75,3M$US. (Photo: 123RF)

La société américaine Beyond Meat, qui fabrique notamment des succédanés de steaks et de saucisses d'origine végétale, a annoncé mercredi avoir souffert au troisième trimestre d'une baisse de ses revenus aux États-Unis que n'a pas compensé une hausse des volumes vendus à l'international.

Elle avait prévenu le 2 novembre que ses prévisions d'un «modeste retour de la croissance au troisième trimestre» ne s'étaient pas concrétisées, et avait annoncé une réduction d'environ 8% de ses effectifs mondiaux, soit environ 65 personnes affectées.

Elle avait aussi abaissé ses prévisions de résultats pour l'exercice en cours et indiqué que son chiffre d'affaires du troisième trimestre serait d'environ 75 millions de dollars américains (M$US).

Entre juillet et septembre, son chiffre d'affaires a reculé de 8,7% sur un an à 75,3M$US et sa perte nette s'établit à 70,49M$US contre une perte de 101,68M$US un an plus tôt, selon un communiqué.

Rapportée par action et à données comparables — référence pour les marchés —, la perte ressort à 87 centimes US. Ce qui correspond au consensus des analystes.

Aux États-Unis, Beyond Meat a subi une chute de 33,9% de son chiffre d'affaires dans la vente de détail et de 21,6% dans les ventes par le biais de la restauration, notamment du fait du non-renouvellement d'une opération menée l'année précédente chez un «gros client» de la restauration rapide.

La société a noté une «demande faible» dans le pays pour sa catégorie de produits, ces derniers ayant fait l'objet de promotions dans le commerce, ce qui a pesé davantage sur le chiffre d'affaires.

En revanche, ce dernier a bondi de 38,8% à l'international pour atteindre 14,2M$US grâce au lancement de nouveaux produits qui ont dopé les volumes vendus. Mais le revenu par kilo a régressé de 2,8%.

Pour l'ensemble de l'année, Beyond Meat a confirmé ses nouvelles prévisions dévoilées début novembre: un chiffre d'affaires entre 330 et 340M$US (soit -19% à -21% sur un an), au lieu de 360 à 380M$US auparavant et des dépenses opérationnelles de 245M$US au maximum (avant coûts de licenciements).

Le licenciement d'environ 19% de ses effectifs hors production — ou environ 8% de ses employés dans le monde — devrait lui permettre d'économiser autour de 10,5 à 12,5M$US dès 2024 en dépenses de fonctionnement.

Mais une charge de 2 à 2,5M$US (indemnités de licenciement, etc.) sera enregistrée au quatrième trimestre.

Fondée en 2009, la startup a fait son entrée à Wall Street en mai 2019 au prix de 25$US.

Dans les échanges électroniques après la fermeture de la Bourse de New York, l'action Beyond Meat cédait 1,36%.

Sur le même sujet

Possible retour de Trump: le commerce alimentaire est-il à risque?

11/04/2024 | Sylvie Cloutier

EXPERTE INVITÉE. Près de 70% des exportations alimentaires du Québec sont acheninées sur le marché américain.

Lemieux Assurances acquiert les assurances agricoles de Beneva

09/04/2024 | Emmanuel Martinez

Lemieux Assurances a acquis l’ensemble du portefeuille agricole de Beneva.

À la une

Bourse: Wall Street craint une escalade au Moyen-Orient

Mis à jour le 15/04/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Toronto a perdu près de 160 points, plombé par la faiblesse des actions du secteur de l’énergie.

À surveiller: Quincaillerie Richelieu, Cogeco Communications et Constellation Brands

15/04/2024 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Richelieu, Cogeco et Constellation Brands ? Voici quelques recommandations d'analystes.

Bourse: les gagnants et les perdants du 15 avril

Mis à jour le 15/04/2024 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.