Aliments Maple Leaf rapporte une perte de 9,3M$ pour son quatrième trimestre

Publié le 22/02/2024 à 11:15, mis à jour le 22/02/2024 à 11:19

Aliments Maple Leaf rapporte une perte de 9,3M$ pour son quatrième trimestre

Publié le 22/02/2024 à 11:15, mis à jour le 22/02/2024 à 11:19

Par La Presse Canadienne

(Photo: La Presse Canadienne)

Aliments Maple Leaf a signalé jeudi une perte de 9,3 millions de dollars (M$) pour son quatrième trimestre, ce qui se compare à une perte de 41,5M$ rapportée à la même période un an plus tôt.

Le producteur et transformateur alimentaire de Mississauga, en Ontario, a vu sa perte par action s'établir à 8 cents pour le trimestre qui a pris fin le 31 décembre, comparativement à une perte de 34 cents par action pour le quatrième trimestre de 2022.

Les ventes trimestrielles ont totalisé 1,19 milliard de dollars (G$), ce qui est similaire à ce qui avait été rapporté un an plus tôt.

Au quatrième trimestre, les ventes du groupe des protéines animales se sont établies à 1,16G$, en hausse par rapport à 1,15G$ à la même période en 2022. Les ventes du groupe des protéines végétales ont quant à elles été de 36,5M$, en baisse par rapport à 40,0M$ un an plus tôt.

Sur une base ajustée, Maple Leaf a indiqué avoir réalisé un bénéfice de 8 cents par action au plus récent trimestre, comparativement à une perte ajustée de 28 cents par action un an plus tôt.

Par ailleurs, Maple Leaf a annoncé qu'Adam Grogan a été promu au poste de chef de l’exploitation, avec effet immédiat, tandis que Casey Richards assumera le rôle nouvellement créé de président des Aliments Maple Leaf aux États-Unis.

Sur le même sujet

À la une

Monique Leroux: notre productivité reflète notre manque d’ambition

Édition du 10 Avril 2024 | François Normand

TÊTE-À-TÊTE. Entrevue avec Monique Leroux, ex-patronne de Desjardins et ex-présidente du CA d'Investissement Québec.

Dette et déficit du fédéral: on respire par le nez!

19/04/2024 | François Normand

ANALYSE. Malgré des chiffres relativement élevés, le Canada affiche le meilleur bilan financier des pays du G7.

Budget fédéral 2024: «c'est peut-être un mal pour un bien»

19/04/2024 | Philippe Leblanc

EXPERT INVITÉ. Les nouvelles règles ne changent pas selon moi l'attrait des actions à long terme.