Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

Achat de Wilsons: le bureau de la concurrence dit oui

La Presse Canadienne|Mis à jour le 16 avril 2024

Achat de Wilsons: le bureau de la concurrence dit oui

Alimentation Couche-Tard a accepté de vendre 46 sites et ententes d’approvisionnement Wilsons, ainsi qu’une station-service Couche-Tard à un ou des acheteurs. (Photo: La Presse Canadienne)

Ottawa — Alimentation Couche-Tard (ATD.TO, 56,84$) et ses affiliés auront finalement la possibilité d’acquérir Wilsons, qui exploite et approvisionne des stations-service dans les quatre provinces de l’Atlantique.

Le Bureau de la concurrence avait d’abord signalé que la transaction proposée aurait vraisemblablement eu pour effet d’empêcher ou de diminuer sensiblement la concurrence dans la fourniture de l’essence au détail dans certains marchés de ces provinces. 

Or, pour résoudre les préoccupations du Bureau, Alimentation Couche-Tard a accepté de vendre 46 sites et ententes d’approvisionnement Wilsons, ainsi qu’une station-service Couche-Tard à un ou des acheteurs qui seront approuvés par le commissaire de la concurrence.

Par conséquent, le Bureau de la concurrence a conclu un consentement avec Alimentation Couche-Tard pour l’acquisition de Wilsons qui exploite et approvisionne les stations-service Esso, Wilsons Gas Stops et Go! Store en Nouvelle-Écosse, au Nouveau-Brunswick, à l’Île-du-Prince-Édouard ainsi qu’à Terre-Neuve-et-Labrador.

Dans le cadre de ce consentement, Alimentation Couche-Tard, qui est établie à Laval au Québec, vendra des stations-service de détail dans 12 marchés du Nouveau-Brunswick, 15 de la Nouvelle-Écosse, trois de l’Île-du-Prince-Édouard et une de Terre-Neuve-et-Labrador.