Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

Suncor Énergie évacue les travailleurs non essentiels de son site de sables bitumineux Firebag

La Presse Canadienne|04 juillet 2024

Suncor Énergie évacue les travailleurs non essentiels de son site de sables bitumineux Firebag

Jeudi après-midi, un incendie de forêt s’étendant sur plus de 21 kilomètres carrés brûlait de manière incontrôlable à environ 70 kilomètres au nord-est de Fort McMurray, en Alberta. (Photo: Jeff McIntosh / La Presse Canadienne)

Calgary — Un incendie de forêt incontrôlable dans le nord de l’Alberta a incité jeudi Suncor Énergie à évacuer tous les travailleurs non essentiels de son site de sables bitumineux Firebag.


L’entreprise, qui est le deuxième plus grand producteur de sables bitumineux au Canada en termes de volume, a confirmé jeudi qu’elle «passait au personnel essentiel uniquement sur le site».


Une porte-parole de Suncor a déclaré que cette décision était une mesure de précaution, mais elle a ajouté que la situation était surveillée et que d’autres mesures seraient prises si nécessaire.
Suncor a précisé que ses autres opérations de sables bitumineux ne couraient aucun risque.


Jeudi après-midi, un incendie de forêt s’étendant sur plus de 21 kilomètres carrés brûlait de manière incontrôlable à environ 70 kilomètres au nord-est de Fort McMurray, en Alberta.


Le gouvernement de l’Alberta a déclaré que l’incendie s’est produit à environ huit kilomètres au nord-est de l’usine principale Firebag de Suncor, à 14 kilomètres au nord-est de l’aérodrome Firebag de Suncor et à 16 kilomètres à l’est de l’installation de sables bitumineux Kearl d’Imperial Oil. 


Imperial Oil a indiqué jeudi que ses opérations n’étaient pas affectées, même si l’entreprise continue de surveiller la situation de près.


Le site de sables bitumineux Firebag de Suncor est la plus grande exploitation in situ de l’entreprise. Dans la terminologie des sables bitumineux, in situ signifie utiliser de la vapeur pour réchauffer et libérer le bitume souterrain qui se trouve trop profondément sous terre pour être accessible par l’exploitation minière de surface. 


L’installation produit jusqu’à 215 000 barils de pétrole par jour et emploie une main-d’œuvre venant de tout le pays. 


Le site Web de l’entreprise indique qu’il y a généralement environ 400 personnes sur le site chaque jour.


En mai 2016, l’incendie de forêt massif qui a détruit certaines parties de la communauté de Fort McMurray a également menacé d’importantes installations de production de sables bitumineux et forcé l’évacuation de milliers de travailleurs. Au plus fort de cette crise, plus d’un million de barils de production pétrolière canadienne par jour ont été interrompus. 


Firebag tire son nom du sac en cuir utilisé par les peuples autochtones pour transporter des charbons ardents destinés à allumer un feu.

Amanda Stephenson