Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

Pas d’exploitation gazière dans le fleuve, tranche Charette

La Presse Canadienne|Mis à jour le 16 avril 2024

Des entreprises albertaines lorgnent le potentiel gazier des fonds marins du golfe Saint-Laurent.

Le gouvernement Legault ferme la porte aux convoitises d’entreprises sur les hydrocarbures du Saint-Laurent.

Des entreprises albertaines lorgnent le potentiel gazier des fonds marins du golfe Saint-Laurent, mais le ministre de l’Environnement, Benoit Charette, a dit mercredi matin qu’il n’avait aucune intention d’autoriser de l’exploration dans ces écosystèmes fragiles.

Il répondait aux questions des députés Ruba Ghazal, de Québec solidaire (QS), et de Sylvain Gaudreault, du Parti québécois (PQ).

Le ministre a rappelé qu’il existait un moratoire qui n’était pas près d’être levé.

Cependant, il a ajouté qu’il fallait négocier sur la cession des droits des entreprises sur ces fonds, qu’on appelle des claims.