Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

Entente de 32M$ entre HQ et la communauté innue d’Unamen Shipu

|06 mai 2024

Entente de 32M$ entre HQ et la communauté innue d’Unamen Shipu

Hydro-Québec parle d'une entente «fondée sur le principe de la réconciliation». (Photo: La Presse Canadienne)

Hydro-Québec (HQ) versera un montant total de 32 millions de dollars (M$) sur 23 ans au Conseil des Innus d’Unamen Shipu, sur la Côte-Nord, dans le cadre d’une nouvelle entente concernant la centrale du Lac-Robertson. 

L’accord signé lundi entre la société d’État et la communauté innue vise à régler l’ensemble des différends relatifs à la construction, à l’exploitation et à l’entretien de l’installation hydroélectrique, érigée sur la rivière Ha! Ha! sur la Basse-Côte-Nord.

L’entente «Mishta Uashat Lac-Robertson» de 32M$ sera répartie en paiements annuels. Les versements seront alloués au financement des priorités identifiées par la communauté.

«Le Conseil investira la majorité des sommes dans ses besoins communautaires», a indiqué le chef d’Unamen Shipu, Raymond Bellefleur, dans un communiqué.

Hydro-Québec parle d’une entente «fondée sur le principe de la réconciliation». Il s’agit d’«un pas vers la reconnaissance», en plus de créer une source de revenus pour la communauté, a déclaré son président-directeur général, Michael Sabia. 

Raymond Bellefleur et Michael Sabia ont tous deux souligné que l’accord constitue un «règlement du passé». La centrale du Lac-Robertson a fait l’objet de diverses contestations et réclamations de la part de la communauté d’Unamen Shipu, mentionne la société d’État.

La centrale de 21 MW n’est pas reliée au réseau de transport principal d’Hydro-Québec. Elle alimente des communautés de la Basse-Côte-Nord situées tout près ainsi que celles établies le long de la côte labradorienne du détroit de Belle Isle.