Warren Buffett va aider Burger King à acheter Tim Hortons

Publié le 26/08/2014 à 07:08

Warren Buffett va aider Burger King à acheter Tim Hortons

Publié le 26/08/2014 à 07:08

Par AFP

Photo: Bloomberg

L'investisseur américain Warren Buffett va aider la chaîne de hamburgers Burger King à financer son acquisition de la chaîne canadienne de restauration rapide Tim Hortons, affirme mardi le Wall Street Journal.

M. Buffett apporterait le quart des sommes nécessaires, sous forme d'actions préférentielles, ajoute le journal économique, citant des personnes proches du dossier.

Les deux groupes de restauration ont annoncé dimanche qu'ils négociaient un projet de fusion qui donnerait naissance au troisième acteur mondial du secteur. Les modalités de la transaction pourraient être dévoilées d'ici "un jour ou deux", selon le journal.

En avalant Tim Hortons, Burger King s'attaque à un gros morceau: la société canadienne affiche une capitalisation boursière presque aussi importante que lui (9,9 milliards de dollars américains contre 11,4 milliards), ainsi que des ventes trois fois supérieures (3,0 milliards contre 1,1 milliard) pour un profit comparable.

M. Buffett connaît bien l'actionnaire majoritaire de Burger King, le fonds brésilien 3G Capital Management, dans la mesure où les deux s'étaient associés l'an dernier pour racheter les sauces Heinz pour 23 milliards de dollars.

L'opération risque toutefois de ternir quelque peu le prestige du multimilliardaire américain qui s'est prononcé à maintes reprises pour des taux d'imposition plus élevés pour les mégariches.

La société fusionnée Burger King-Tim Hortons aura en effet son siège au Canada pour y bénéficier de conditions fiscales plus avantageuses qu'aux Etats-Unis.

 

 

À la une

Yoshua Bengio: TIME100 honore un pionnier de l'IA

11:01 | Les Affaires

Le professeur titulaire à l'Université de Montréal est l'un des chercheurs en IA les plus cités au monde.

Hausse de 15 % en deux ans des cas de fraude au Québec

Il y a 51 minutes | La Presse Canadienne

Montréal, la Montérégie et la Capitale-Nationale sont les régions où les fraudeurs ont fait le plus de victimes.

Est-ce une bonne idée d'offrir un REEE à ses petits-enfants?

LE COURRIER DE SÉRAFIN. Que se passe-t-il si cet enfant ne poursuit pas d’études post secondaire?