Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

Parkland met en vente 157 dépanneurs et stations-service

La Presse Canadienne|Mis à jour le 16 avril 2024

Parkland met en vente 157 dépanneurs et stations-service

(Photo: La Presse Canadienne)

Calgary — Le distributeur de carburant Parkland Corporation a mandaté deux sociétés immobilières pour l’aider à vendre 157 de ses dépanneurs et stations-service dans six provinces.

L’entreprise basée à Calgary a annoncé mardi qu’elle s’associe à NRC Realty & Capital Advisors LLC et Colliers Canada afin de trouver des acheteurs pour les emplacements, qui comprennent ceux exploités sous les marques Chevron, Ultramar, Pioneer et FasGas ainsi que l’enseigne Marché Express (ou On the Run à l’extérieur du Québec).

La plupart des sites se trouvent au Québec et en Ontario, le reste étant en Alberta, en Colombie-Britannique, au Manitoba et en Saskatchewan.

Au Québec, une cinquantaine d’emplacements sont mis en vente, selon un communiqué de Colliers Canada.

Le vice-président des opérations de vente au détail au Canada de Parkland, Francis Lapointe, explique que la décision de vendre les actifs fait partie du processus de planification et d’optimisation du réseau de l’entreprise.

«Au fur et à mesure de notre croissance, nous avons repéré des sites qui ne correspondaient plus à nos objectifs stratégiques à long terme dans leur format actuel», a-t-il déclaré dans le communiqué.

Parkland précise qu’elle signera des accords d’approvisionnement en carburant à long terme avec les établissements de vente au détail et de carburant.

Parkland compte 4000 points de vente au détail et de ravitaillement en carburant au Canada, aux États-Unis et dans les Caraïbes.

L’entreprise possède et exploite également la raffinerie de Burnaby, en Colombie-Britannique, qui fournit environ un quart de l’essence et du diesel utilisés dans la province de l’Ouest.

Le processus de vente intervient alors que l’entreprise est confrontée aux appels d’Engine Capital LP, un investisseur activiste basé à New York qui réclame une refonte complète du conseil d’administration de l’entreprise.

De plus, Parkland a vu la démission de deux membres du conseil d’administration qui représentaient son principal actionnaire, Simpson Oil, à la fin de l’année dernière.

Simpson a indiqué qu’il évaluera ses options pour protéger ses droits d’actionnaire une fois que les restrictions en vertu d’un accord limitant sa capacité de nommer et de voter pour les membres du conseil d’administration de Parkland expireront le 31 mars.

L’assemblée générale annuelle de Parkland aura lieu jeudi à Calgary.

 

Amanda Stephenson, La Presse Canadienne

 

Inscrivez-vous gratuitement aux infolettres de Les Affaires et suivez l’actualité économique et financière au Québec et à l’international, directement livrée dans votre boîte courriel.

Avec nos trois infolettres quotidiennes, envoyées le matin, le midi et le soir, restez au fait des soubresauts de la Bourse, des nouvelles du jour et retrouvez les billets d’opinion de nos experts invités qui soulèvent les défis qui préoccupent la communauté des affaires.